6 questions pour mieux comprendre le retour de couches

Anouk Perry
article publié le 16/07/2021

Qu’est-ce que le retour de couches, est-on fertile pendant et quand doit-il inquiéter…? Nous répondons à toutes les questions pas si bêtes que vous vous posez peut-être au sujet du retour de couches !

qu’est-ce que le retour de couches ? (définition)

Pendant la grossesse, les règles disparaissent. Leur retour n’est ensuite pas automatique : il faut attendre plusieurs semaines voire plusieurs mois après l’accouchement pour que les cycles menstruels se relancent.

On parle alors de retour de couches pour désigner ce retour des menstruations. Ces règles sont par ailleurs généralement plus longues et plus abondantes que les habituelles. 

Attention, comme l’ovulation peut avoir lieu environ deux semaines avant les règles suivantes, il est possible d’ovuler, et donc de potentiellement être fertile sans avoir eu de nouveau ses règles après une grossesse.

quand est-ce que le retour de couche intervient-il ? 

Il est impossible de prévoir exactement quand un retour de couches va avoir lieu, d’autant plus que cela peut énormément varier en fonction de si la personne allaite ou pas.

Dans le cas d’une femme qui décide de ne pas allaiter du tout, le retour de couche arrive en moyenne entre 4 et 8 semaines après l’accouchement…

Dans le cas de l’allaitement, le calcul se complique, comme l’explique la gynécologue Danielle Hassoun.

«  En général, ça n’arrive pas avant 4 mois… Mais certaines femmes allaitent pendant un an, et passent cette année sans retour de couches. Ça dépend beaucoup du métabolisme de la personne. Dans tous les cas, je le répète : il est impossible de prévoir exactement quand il aura lieu ! »

qu’est-ce que le “petit retour de couches” ?

Après l’accouchement, les personnes ont des lochies, c’est-à-dire des pertes de sang, et, une douzaine de jours après, il arrive que les saignements deviennent plus abondants, sans pour autant qu’il s’agisse de véritables menstruations.

On appelle cela le petit retour de couches. Il ne s’agit donc pas du retour de couches, et donc de règles à proprement parler.

quels sont les symptômes du retour de couches ?

Le retour de couches se remarque tout simplement par le retour des menstruations, et donc de leurs symptômes associés.

quelle protection périodique utiliser lors du retour de couches ? 

Si le retour de couches a lieu rapidement après l’accouchement, les tampons sont déconseillés car ils peuvent favoriser une infection.

En revanche, si la zone a bien cicatrisé, vous pouvez utiliser la protection hygiénique de votre choix : culotte de règles, serviette, tampon, coupe menstruelle… 

Il faudra simplement faire attention au flux qui risque d’être plus abondant que d’habitude.

N’hésitez pas à vous faire conseiller par le·la professionnel·le de santé qui vous suit, si vous êtes perdu·e.

peut-on tomber enceinte lors du retour de couches ? 

Il est techniquement possible de tomber enceinte avant même d’avoir eu son retour de couches. Effectivement, l’ovulation ayant lieu environ 2 semaines avant le retour de ses règles, certaines personnes se retrouvent fertiles sans le savoir.

Pour cette raison, il est conseillé de choisir une contraception rapidement après l’accouchement, afin de ne courir aucun risque si une grossesse n’est pas souhaitée. Plusieurs solutions existent :

  • Le DIU (stérilet), qui peut être posé dans les 48H après un accouchement ou 4 semaines après

  • La pilule ou l’implant, qui peuvent être repris 2 semaines après l’accouchement. Attention, si vous allaitez, il faut penser à prendre une pilule sans œstrogènes (vous pourrez reprendre une pilule qui contient des œstrogènes après l’allaitement).

  • Enfin, la solution la plus simple est de se tourner dans un premier temps vers les préservatifs avant de choisir un autre moyen de contraception (ou pas !). 

retour de couches : quand faut-il s’inquiéter ? 

Quand le retour de couches semble tarder, par exemple lorsqu’une personne a stoppé l’allaitement il y a deux ou trois mois et qu’elle n’a toujours pas ses règles, il est conseillé de faire un test de grossesse.

Dr Hassoun explique : 

« En fait, à part une grossesse non-désirée, il n’y a pas forcément de choses inquiétantes à voir dans l’absence de retour de couches. En général ce n’est pas bien grave, même si vous pouvez toujours consulter si cela vous inquiète. »

Le seul cas où l’absence de retours de couches est inquiétante est celui du syndrome de Sheehan. C’est un syndrome grave qui arrive en post-partum et qui cause un effondrement hormonal.

Heureusement, ce cas est extrêmement rare et dans l’écrasante majorité des cas, les menstruations finissent par revenir d’elles-mêmes !

Anouk Perry
Anouk Perry
Rédactrice
À la fois journaliste web et réalisatrice de podcasts, Anouk Perry cumule les casquettes toujours dans un même but : démystifier l'intime ! Sa devise ? Il n'y a pas de question stupide. Sujets de prédilection : intimité et sexualité.