bartholinite : symptômes, causes et traitements

Anouk Perry
article publié le 16/10/2020

Environ 2 % de la population féminine souffre de bartholinite au cours de leur vie. Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le sujet.

définition de la bartholinite 

Les glandes de bartholin servent initialement à aider à la lubrification lors de rapports sexuels. Elles sont deux, situées de chaque côté de l’ouverture du vagin.

On parle de bartholinite quand il y a une infection provoquant une inflammation d’une ou des deux glandes de bartholin. Elle peut rapidement se compliquer en un abcès rempli de pus.

les symptômes de la bartholinite 

Les symptômes de la bartholinite se distinguent facilement. En premier lieu, une boule apparaît à l’entrée du vagin, au niveau des lèvres extérieures de la vulve. Cette grosseur est douloureuse, lancinante. Elle est chaude et rouge.

À un stade avancé, si l’abcès s’est fistulisé, du pus peut s’écouler. On peut également ressentir de la fièvre.

Ces symptômes peuvent effrayer, mais Samantha Quirin, gynécologue, rassure :

« La bartholinite est certes très gênante et douloureuse, d’autant plus que ça touche à l’intimité, mais reste heureusement bénigne. Elle ne met jamais en évidence un cancer ou quoi que ce soit d’autre, et ça se traite facilement. »

diagnostic de la bartholinite 

Le diagnostic de la bartholinite peut être posé après une visite chez son médecin ou gynécologue, avec l’aide de prélèvements bactériologiques. 

Attention cependant à ne pas confondre bartholinite et kyste de la glande de bartholin. Ce dernier se présente également sous la forme d’une grosseur à l’entrée du vagin mais n’est pas douloureux, à la différence de la bartholinite. 

causes de la bartholinite

La bartholinite peut être causée par de nombreux facteurs, comme par exemple des germes d’origine vaginale, souvent des IST comme la chlamydia ou le gonocoque, ou des germes d’origine intestinale qui remontent par le canal et infectent la glande de bartholin. 

Dans d’autres cas, le canal de la glande de bartholin s’obstrue et forme un kyste. Cela peut rester inaperçu et en cas d’infection se transformer en bartholinite. 

traitements de la bartholinite 

La plupart du temps, la bartholinite se traite via une chirurgie qui peut être pratiquée en urgence, avec des antibiotiques en compléments. 

Le but est d’inciser la glande et de drainer le pus de l’abcès. L’intervention dure un quart d’heure environ et peut se faire en anesthésie locale ou générale en fonction du souhait de la·le patient·e. 

Dans ce cas, ce sont plutôt les suites de l’opération qui sont gênantes. Pendant 15 jours, parfois trois semaines, des soins infirmiers sont prodigués localement. Dr Quirin explique : 

« Ça n’empêche pas de continuer sa vie mais c’est une zone très sensible et évidemment on n’a pas envie de se la faire toucher par un·e infirmièr·e tous les jours. Heureusement, ça cicatrise très bien et cela n’a aucun impact sur la fonction génitale et sexuelle après. »

bartholinite : comment l’éviter ? 

Une bonne hygiène ne suffit pas à éviter la bartholinite qui arrive souvent la faute à pas de chance. 

On estime que 10 à 15 % des patient·e·s voient leur bartholinite récidiver. Dans la plupart des cas, cela est dû à l’obstruction à répétition du canal de la glande, et donc de la formation d’un kyste qui finit par s’infecter. 

Deux options sont alors envisageables : l’ablation de la glande de bartholin, ainsi que la marsupialisation, une opération permettant de maintenir l’orifice de la glande ouvert.  

###FAQ

#quel est le temps de guérison d’une bartholinite ?

Une bartholinite peut être soignée via une courte intervention chirurgicale de quinze minutes environ. Il faudra cependant continuer à prodiguer des soins infirmiers pendant plusieurs semaines pour s’assurer d’une bonne cicatrisation et guérison.

#une guérison spontanée de la bartholinite est-elle possible ?

Dr Quirin explique que cela peut arriver quand l’abcès est tellement tendu qu’il va se percer tout seul. Une fois que le pus est sorti, si le·la patient·e fait des soins locaux de propreté avec de la bétadine par exemple, ça peut se résorber. 

« Il n’y a pas de risque que ça fasse une infection généralisé, mais c’est tellement douloureux que c’est dommage d’attendre que ça guérisse tout seul alors que la chirurgie est très rapide et corrige immédiatement. » 

Dans tous les cas, il est plus que recommandé de consulter un médecin. 

#une bartholinite peut-elle être chronique ?

Dans environ 10 à 15 % des cas, la bartholinite récidive. Dans ce cas, le traitement pourra passer par l’ablation de la glande de bartholin pour arrêter le phénomène. 

#la bartholinite peut-elle survenir pendant une grossesse ? que faire ?

Oui, il est possible de développer une bartholinite pendant une grossesse. Il faut alors consulter le plus rapidement possible un médecin afin d’éviter que l’infection ne s’aggrave, provoquant une fièvre qui pourrait être dommageable pour le bébé. 

#la bartholinite peut-elle provoquer un cancer ?

Non, la bartholinite ne peut pas provoquer de cancer et n’en n’est pas un symptôme. En revanche, elle peut être très douloureuse d’où l’intérêt de consulter rapidement. 

#une bartholinite sans douleur, c’est possible ?

La bartholinite est douloureuse. Si vous sentez une grosseur à l’entrée de votre vagin sans impression de douleur et de chaleur, il s’agit probablement plutôt d’un kyste. Dans tous les cas, le mieux reste de consulter un médecin.  

#lors de l’opération de la bartholinite, y a-t-il une anesthésie locale ?

Lors d’une opération de la bartholinite, une anesthésie est administrée, elle peut être locale ou générale. 

#quelle est la douleur ressentie après une opération de la bartholinite ?

La perception de la douleur est propre à chacun·e. Toutefois, des anti-douleurs peuvent être prescrits si vous avez du mal à supporter la douleur post-opératoire.


Anouk Perry
Rédactrice
À la fois journaliste web et réalisatrice de podcasts, Anouk Perry cumule les casquettes toujours dans un même but : démystifier l'intime ! Sa devise ? Il n'y a pas de question stupide. Sujets de prédilection : intimité et sexualité.