Comment choisir son gynécologue ?

22.10.2019    Catégories : Anatomie Femme

C’est une question dont on parle rarement entre nous, et pourtant d’une importance capitale. Est-ce que notre gynécologue est le bon ? Et si non, comment choisir son gynécologue ? Sur quels critères s’appuyer ? Sa spécialité ? Ses compétences ? Ses qualités humaines ?

Choisir son gynécologue selon les étapes de votre vie.

Sur quels critères choisir son gynécologue avant la consultation ?

On dit souvent qu’un bon gynécologue ou sage-femme, c’est un gynécologue avec qui on se sent bien. Mais il est difficile de déterminer si on va l’apprécier alors qu’on ne l’a même pas rencontré. Pourtant, face à la liste des gynécologues de l’annuaire, il faudra faire un choix.

Faut-il choisir un gynécologue obstétricien ou un gynécologue médical ?

Le gynécologue médical a été formé pour accompagner la femme dans toutes les étapes de sa vie, il se charge des maladies génitales, du contrôle des naissances et des examens gynécologiques. Le gynécologue obstétricien s’occupe plus spécifiquement des grossesses et des accouchements. Si vous souhaitez avoir prochainement un enfant, vous pouvez donc vous diriger vers un gynécologue obstétricien.

Plutôt homme ou femme ?

Souvent on a tendance à choisir une gynécologue femme car on se sent plus proche et mieux comprise par une personne de la gente féminine. Et la plupart des gynécologues sont des femmes. Mais les gynécologues hommes ne sont pas moins compétents et moins compréhensifs que les autres. Au contraire, certains peuvent même se montrer beaucoup plus chaleureux car ils savent que cela peut être gênant pour une femme de venir les voir. La vraie question est donc de savoir si vous vous sentez plus à l’aise avec un homme ou une femme.

Le bouche à oreille est-il la solution ?

Pour trouver un bon gynécologue, pourquoi ne pas demander à votre entourage ? Beaucoup de femmes ont rencontré leur gynécologue grâce au bouche-à-oreille. Attention tout de même car cela peut entraîner certaines gênes. Votre médecin est bien-sûr tenu au secret professionnel, mais savoir que votre maman est passée la semaine dernière peut vous mettre mal-à-l’aise, surtout quand vous avez déjà les deux pieds dans l’étrier. Si vous souhaitez éviter ce type de situation, essayez plutôt de prendre un médecin qui n’a pas de lien avec vos proches ou votre famille.

Quelle structure pour quel tarif ?

Si vous allez voir un gynécologue, le mieux est de passer d’abord par un médecin traitant qui vous prescrira une consultation. Cela vous permettra d’avoir un meilleur remboursement. Vous pouvez ensuite aller voir :

  • Un gynécologue en libéral. Le prix d’une consultation chez le gynécologue est fixé à 28 € dans le secteur 1 mais cela peut aller au-delà avec des dépassements d’honoraires en secteur 2.
  • Au CHU. Dans le secteur public, le prix d’une consultation est fixé en fonction du lieu et vous bénéficiez du tiers payant.
  • Au planning familial. La séance est gratuite pour les mineurs, le tarif est fixe pour les autres qui bénéficient du tiers payant.

Et si on évitait les gynécologues fantômes ?

Choisissez un gynécologue disponible ! Si vous mettez plusieurs mois à obtenir votre premier rendez-vous, cela risque de se répéter pour le deuxième. De même, si vous avez des difficultés pour le joindre au téléphone, ce n’est peut-être le meilleur choix de gynécologue qui se présente à vous. Préférez un gynécologue, peut-être moins connu, mais qui sera à votre disposition en cas d’urgence et avec qui la prise de rendez-vous ne s’apparente pas à un parcours du combattant.

Être attentive dès la première consultation !

La première consultation est souvent un moment décisif pour vérifier la compétence mais aussi les qualités de votre gynécologue ou sage-femme. Et ce n’est pas parce que vous avez déjà fait un examen chez ce gynécologue, qu’il n’est plus possible ensuite d’en changer.

Choisissez un gynécologue qui vous met en confiance.

Si dès la première séance votre gynécologue ne vous inspire pas confiance, vous n’aurez pas envie de retourner le voir. Un accueil chaleureux est la base d’une bonne relation future. Votre gynécologue doit vous respecter et essayer de comprendre votre problématique sans émettre de jugements de valeur. Il doit aussi pouvoir répondre à vos questions et vous expliquer toutes ses démarches les unes après les autres. Si en repartant, vous avez l’impression de ne pas avoir été écoutée et de ne pas avoir pu dire tout ce que vous aviez sur le cœur, ce n’est peut-être pas le gynécologue qu’il vous faut.

Il faut que ça soit clair et net !

Cela semble rudimentaire, mais la propreté du lieu de consultation est tout de même un détail à ne pas laisser passer. C’est difficile de se sentir à l’aise pour un examen médical quand on n’est pas rassurée à 100% de l’hygiène de notre gynécologue. Si vous sentez que votre gynécologue n’est pas vraiment à cheval sur les règles d’hygiène de base, n’attendez pas et fuyez ! C’est tout de même votre santé qui est en jeu.

L’examen

L’examen gynécologique est toujours un grand moment : On est souvent nue, les jambes écartées pour que le médecin puisse nous examiner. Bien entendu, c'est nécessaire pour dépister les cancers du sein et de l’utérus, mais il faut admettre que ce n'est pas toujours évident pour certaines d'entre nous. Votre gynécologue doit vous mettre à l'aise. Tact et délicatesse pendant l'examen sont de mise pour vous rassurer. Si vous vous sentez mal à l'aise avec votre gynécologue, c'est probablement qu'il ne vous correspond pas. Changez-en simplement. Un autre gynécologue saura ce dont vous avez besoin pour vous mettre en confiance et tout ira bien !

Ajouter un commentaire Abonnez-vous aux commentaires

 (avec http://)

Le produit a été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a un élément dans votre panier.
Total produits
Continuer le shopping Commander