quels compléments alimentaires pour calmer les douleurs de règles ?

Lise Famelart
article publié le 21/10/2020 / dernière mise à jour le 10/11/2020

Face aux symptômes de syndrome prémenstruel et aux complications liées aux règles, il est possible de se tourner vers la solution des compléments alimentaires. Quels sont-ils ? Comment les prendre ? Mais aussi, quels sont leurs risques potentiels ? Tour d’horizon de ces solutions alternatives.

Si le cycle menstruel est quelque chose de tout à fait naturel, il peut engendrer différentes gênes dont on se passerait volontiers. Irritabilité, douleurs dans les seins, ou encore fatigue sont autant de symptômes qui constituent souvent le syndrome prémenstruel (SPM), donc avant les règles. Par la suite, les règles proprement dites peuvent être accompagnées de douleurs abdominales, d’écoulements importants, d’une fatigue chronique… pour faire face à ces désagréments, il est possible d’ajuster son régime alimentaire. Voire même, si cela n’est pas efficace, d’avoir recours à des compléments alimentaires.

quels compléments alimentaires privilégier pendant les règles ?

Les compléments alimentaires sont à prendre avec précaution puisqu’ils peuvent faire mauvais ménage avec certains médicaments. La star du cycle menstruel c’est souvent le gattilier : cette baie d’une plante méditerranéenne est consommée traditionnellement depuis des centaines d’années. Aujourd’hui, on s’en sert pour réduire les symptômes du SPM, et régulariser le cycle menstruel. Cependant, il faudra attendre plusieurs cycles avant de ressentir les effets du gattilier.

Les carences en fer sont fréquentes au moment des règles, et plus particulièrement lorsqu’elles sont abondantes. En effet, on perd beaucoup de sang ce qui conduit souvent à une anémie ayant pour conséquence une fatigue généralisée de l’organisme. Dans un premier temps, mieux vaut privilégier les aliments riches en fer comme les légumineuses, les épinards, le poisson… si cela ne fonctionne pas, il est également possible de prendre des compléments qui apporteront le fer nécessaire à l’organisme.

soulager les douleurs de règles

Lors des règles, une partie de l’endomètre se désagrège et constitue le sang des règles. Mais cela ne se fait pas tout seul : le myomètre, muscle situé sous l’endomètre, se contracte pour expulser cette muqueuse devenue inutile. En l’absence de maladie particulière (fibrome, endométriose…) ce sont ces contractions qui causent les douleurs de règles. Elles sont d’ailleurs plus fortes en cas de présence de stérilet en cuivre, puisque la cavité utérine se contracte contre ce corps étranger. Il est possible de réduire voire d’annuler ces douleurs avec certains contraceptifs hormonaux. Mais si vous souhaitez éviter la prise d’hormones, d’autres solutions existent.

Gaby Martin, coach et sportive de haut niveau, conseille l’achillée millefeuille pour lutter contre les douleurs de règles. Cette plante aux propriétés anti-spasmodiques peut être prise en tisane, dix jours avant les règles puis durant toute cette période, pour réduire les douleurs. Les tisanes sont une méthode efficace face aux douleurs de règles, et sont un bon moyen de pratiquer la phytothérapie.

Psst… Dans Ma Culotte fait chauffer la bouilloire et viens tout juste de sortir sa tisane pour soulager les règles douloureuses 😉

quels sont les risques des compléments alimentaires ?

Comme dit plus haut, certains compléments alimentaires peuvent être dangereux s’ils sont pris en même temps que certains médicaments. Le gattilier par exemple est contre-indiqué pour les personnes sous pilule contraceptive, pendant l’adolescence, ou souffrant de SOPK (syndrome des ovaires polykystiques).

Dans un premier temps, l’idéal est donc d’adapter son régime alimentaire : juste avant les règles et pendant cette période, réduire les aliments transformés, consommer plus de céréales complètes et de légumineuses, réduire la consommation de sodium en privilégiant les épices plutôt que le sel dans les plats, consommer des aliments riches en fer en cas d’anémie… Si cela ne suffit pas, il vaut mieux d’abord aller voir un·e professionnel·le de santé qui orientera vers les compléments adaptés mais aussi la meilleure posologie.

Lise Famelart
Lise Famelart
Rédactrice
Journaliste depuis quatre ans, Lise multiplie les sujets : témoignages, high-tech, littérature, santé… yogi dans l’âme, curieuse de tout, elle aime particulièrement poser des questions. Les témoignages et les interviews sont son dada.

la tisane pour soulager les douleurs de règles de Dans Ma Culotte