comment (et pourquoi) congeler ses ovocytes ?

Anouk Perry
dernière mise à jour le 30/01/2020
article vérifié par Adeline Sirmel

La congélation des ovocytes, aussi appelée vitrification ovocytaire, est une technique permettant de conserver la fertilité d’une femme en gardant ses cellules reproductrices intactes. Une perspective inspirante pour celles qui souhaitent garder pour plus tard l’option de tomber enceinte…

Cancer, PMA, femmes célibataires : que dit la loi sur la congélation des ovocytes ?

À l’heure où nous écrivons ces lignes, la congélation des ovocytes est extrêmement réglementée en France. Les seules femmes autorisées à congeler leurs cellules reproductrices sont celles qui font un don d’ovocytes, celles qui suivent un parcours de PMA ou encore celles souffrant de conditions médicales spécifiques (endométriose ou cancer, par exemple).

Ces conditions sont en passe d’évoluer. En octobre 2019, l’Assemblée nationale a adopté l’autorisation de permettre aux personnes majeures de faire congeler leurs ovocytes, selon un critère d’âge qui reste à fixer.

Alors en attendant l’application de cette évolution de loi bioéthique, celles souhaitant congeler leurs ovocytes font autrement.

Faire congeler ses ovocytes à l’étranger : comment ça se passe ?

Chloé, enseignante de 39 ans, a tout d’abord tenté de faire congeler des ovocytes en passant par un don. La démarche lui est refusée pour cause d'antécédents médicaux dans sa famille. Il y a deux ans, elle décide alors de se tourner vers l’Espagne, pays autorisant la démarche.

Une petite clinique lui est conseillée par une proche, et tout s’enchaîne très vite. Après un premier rendez-vous skype, on lui demande de rencontrer un gynécologue en France. Elle attend ensuite le premier jour de son cycle suivant pour se lancer.

« Il faut se mettre en mode warrior ! Tu te fais des piqûres dans le ventre tous les jours, à heure fixe, pendant 15 jours. Le premier jour j’ai mis 15 minutes à oser la faire, et comme je ne savais pas piquer, je me suis fait un bleu ! En plus de ça, il y a de nombreux examens à faire, parfois 2 fois par jour, des prises de sangs, des échographies… Il faut être disponible et réactive. »

Ces piqûres provoquent une stimulation hormonale boostant la production et la maturation de ses follicules. Après ces deux semaines, Chloé s’envole pour l’Espagne où la ponction de ses ovocytes a eu lieu.

« Je suis arrivée la veille et on m’a fait une dernière injection. Franchement, à ce stade j’en avais marre, j’avais l’impression d’être une junkie avec toutes ces piqûres, c’était dur.

Le jour J, on m’a totalement endormie pour la ponction et je n’ai rien ressenti, zéro douleur. Je m’estime chanceuse, une amie qui l’a fait en France en anesthésie locale m’a dit avoir eu très mal. Après ça, j’ai eu un dernier entretien pour m’annoncer le nombre d’ovocytes prélevés et voilà, c’était fini. »

Quel est le prix d’une congélation d’ovocytes à l’étranger ?

Si en France, les congélations d’ovocytes légales sont actuellement remboursées, les femmes qui vont à l’étranger doivent généralement débourser plusieurs milliers d’euros.

Pour Chloé, le “package” proposé par sa clinique était de 2000€ pour la ponction des ovocytes et leur conservation pendant 5 ans. Au delà de ce délais, elle devra débourser 200€ par année supplémentaire.

« À ce prix là, heureusement, je me suis fait chouchouter. On m’a accueilli avec des croissants et tout le long du processus, une traductrice de la structure était là pour m’expliquer ce qu’il se passait et m’accompagner dans mes démarches et rendez-vous ! »

Un budget auquel il faut ajouter le prix des injections et traitements, d’une valeur de 1000€ environ et qui ne sont pas censés être remboursés dans ce cas.

Les raisons qui poussent à congeler ses ovocytes…

Chloé a décidé de faire congeler ses ovocytes par ras-le-bol de la pression de son entourage pour qu’elle fasse un enfant.

« Aujourd’hui, je me sens débarrassée d’un poids : je ne veux pas d’enfant, mais je sais que j’ai ces ovocytes conservés en Espagne. C’est un bon pied de nez à celles et ceux qui me parlent d’horloge biologique. »

Dans les faits, les raisons qui poussent des personnes à faire congeler leurs ovocytes sont très nombreuses. Au delà de l’aspect médical ou de l’accès à la PMA, certaines souhaitent gagner quelques années supplémentaires de fertilité, faute d’avoir trouvé la bonne personne avec qui se poser. D’autres voient ça comme une opportunité de privilégier leur carrière tant qu’elles le souhaitent.

Pour toutes, la congélation d’ovocytes semble être synonyme d’espoir. Pourtant, son accès est compliqué en France. Avec l’évolution possible de la loi bioéthique, les choses devraient bientôt évoluer… Et vous, qu’en pensez-vous ?

ovocyte enceinte
Anouk Perry
Rédactrice
À la fois journaliste web et réalisatrice de podcasts, Anouk Perry cumule les casquettes toujours dans un même but : démystifier l'intime ! Sa devise ? Il n'y a pas de question stupide. Sujets de prédilection : intimité et sexualité.