un tour du monde avec Lucie, une voyageuse qui utilise la cup menstruelle

Vicky Fiquet
dernière mise à jour le 24/03/2020
article vérifié par Marion Condominas

Lucie voyage autour du monde avec son mari, Rolland, et ils racontent leur aventures sur leur blog. Dans son sac à dos, Lucie a emporté une coupe menstruelle et des protections périodiques Dans Ma Culotte. Avant de découvrir ses aventures menstruelles, nous lui avons posé quelques questions...

Quelle est ton expression préférée pour dire que tu as tes règles ?

Je n'en ai pas vraiment , je me contente d'un "j'ai mes règles" classique parce que le problème avec les expressions c'est que j'ai tout de suite tendance à visualiser les choses... En tout cas, celle qui reste la plus mystérieuse pour moi c'est "les ragnagnas" j'ai jamais compris d'où elle pouvait venir !

De manière générale, comment les vis-tu ?

MAL ! Je fais souvent des malaises et les douleurs sont très intenses... Je garde espoir, on dit souvent que ça s'arrange après avoir eu des enfants !

Et en voyage, as-tu des rituels ou habitudes différentes ?

L'utilisation d'une cup a pris tout son sens ! Du coup le rituel c'est le lavage de main intensif... encore plus que d'habitude ! Les habitudes, je les adapte... j'utilise ma gourde remplie d'eau chaude comme bouillotte pour calmer les douleurs. Par contre j'ai remarqué que j'ai tendance à faire un genre de " top ten " des meilleures toilettes publiques pour vider sa cup, du genre "ah c'est toilettes étaient vraiment très propres et très pratiques avec le lavabo à l'intérieur" et pour l'instant les toilettes islandaises sont en tête !

On te propose un raid sur la lune, ça tombe en plein milieu de ton cycle… qu'emportes-tu ?

Sans hésiter, cup et des serviettes hygiéniques lavables... par contre pour mettre le tout à bouillir ça risque d'être rock'n'roll sans gravité!

As-tu une anecdote à nous partager, un conseil à donner aux voyageuses ?

Quand j'ai préparé mon sac pour notre tour du monde, j'ai commencé par enlever les serviettes et tampons de secours restés dans mon sac des précédents voyages... Je me suis rendue compte que c'était pareil dans mes sacs à main et que franchement c'était tellement ridicule de s'encombrer avec tout ça ! Et un conseil... Je dirais que c'est d'essayer et de trouver la solution qui vous convient le mieux. C'est important d'être à l'aise avec son corps et de se libérer des petits tracas pour profiter à fond de son voyage sans se poser de questions.

cup vacances voyage
Vicky Fiquet
Rédactrice