Dans Ma Culotte rencontre la Famille Presque Zéro Déchet

27.02.2017    Catégories : Dans Ma Culotte rencontre ...

La Famille presque zéro déchet, ça vous parle ? Mais si ! Cette famille raconte ses aventures de réduction des déchets sur son blog ! Pour encourager et guider tous ceux qui veulent moins gaspiller mais qui ne savent pas par où commencer, Bénédicte et toute sa famille ont décidé d'en faire un livre drôle, illustré et pas du tout moralisateur. Alors suivez « Ze Guide » !

Photo de famille presque zéro déchet

Dans la famille presque zéro déchet je demande le papa : Jérémie, la maman : Bénédicte, et leurs enfants: Mali et Dia.

La <strong>famille presque zéro déchet</strong>

Chez Dans Ma Culotte, on partage plein de choses avec la famille presque zéro déchet : l’amour de Brassens, l’amour des mots (petits ou gros), l’amour de la mer (ben oui parce que chez nous la mer c’est le nom qu’on donne à l’océan) et surtout l’amour des poubelles vides ! Alors forcément, ça nous intrigue de savoir comment toute la famille est passée de l'idée à la réalisation de leur projet : vivre une vie presque zéro déchet en famille. On leur a donc demandé de nous raconter comment tout a commencé.

 

Le parcours de la famille presque zéro déchet

Devenus experts dans le décodage d’emballages et de suremballages surperflus, la famille presque zéro déchet connaît bien les supermarchés et leurs allées interminables. Et pourtant, c'est loin d'être une passion pour eux ... au contraire ! Depuis quelques années, ils fuient tout ce qui se rapporte de près ou de loin à du plastique ou à quelque chose de similaire. En fait, ils ont tout simplement déclaré la guerre aux déchets !

 

Illustration du livre

 

Pourquoi et comment devient-on une famille presque zéro déchet ?

Commençons donc par le commencement : Jérémie et Bénédicte sont convaincus depuis toujours que prendre soin de notre planète est essentiel. Ils ont toujours ramassé des déchets sur la plage, puis à la montagne sur les pistes de ski, c’était évident pour eux. Ces actions constituent le point de départ de leur engagement écologique qui allait de plus en plus tendre vers le 0 déchet.

Plus les années avançaient et plus la production mondiale de déchets augmentait. C’est le déclic, ils décident d'analyser leur propre production de déchets. Et là horreurrrr !!  Des emballages en plastique, à n'en plus finir ! Depuis cette prise de conscience, toute la famille s’est progressivement mise à mener une vie presque zéro déchet...

Mais ça veut dire quoi concrètement ? Ça veut dire acheter sa nourriture et ses produits en vrac, pour éviter tout emballage ou tout du moins tout suremballage et consommer local.

Et là où l'expérience prend vraiment tout son sens, c'est lorsque l'on réalise que non seulement les produits en vrac sont pour la plupart bio, donc meilleurs pour notre santé, que de vraies économies sont faites en adoptant ce mode de consommation et que cela protège la planète de déchets qui ne servent à rien ! Et en plus consommer local contribue à soutenir nos agriculteurs qui le valent (tellement) bien ! Et ça c’est cool !

 

Rencontre avec Bénédicte, la maman de cette famille presque zéro déchet

  • Avoir envie de passer au zéro déchet, c'est une chose, passer à l'action, ça peut laisser perplexe, quels sont les premiers réflexes les plus faciles à réaliser pour changer son mode de consommation ?

Le plus facile serait peut-être de se poser la question « en ai-je vraiment besoin ? » avant d'acheter quelque chose. Et si oui, essayer de le trouver sans emballage ou dans une matière noble comme le bois, le verre, ou l'inox.

 

  • Pourrais-tu nous citer une personne et un livre qui t’a donné envie de te lancer dans ce nouveau mode de vie ?

Ce mode de vie est une suite logique à notre réflexion depuis presque 15 ans. Personne en particulier ne nous a inspiré dans cette aventure, on s'est lancés de manière très perso parce que l'on avait envie de vivre une aventure en famille alors pourquoi pas le faire en cohérence avec nos convictions ! C'est là que l'aventure « 1 an sans déchet » a commencé. C'est un peu comme partir à l'étranger, on sort de notre zone de confort tout en restant à la maison ! Un beau voyage intérieur ! Si je devais citer quelqu'un, ça serait David Servan Schreiber avec son livre Anticancer. Il a littéralement fait vriller ma façon de voir tout ce qui m'entoure en commencant par l'alimentation. Et une fois que tu mets un pied dedans, tu es aspirée dans tout le reste !

 

  • Quelle a été l'étape la plus difficile à passer en famille pour « tendre vers » le zero-déchet ?

Il y a encore des choses sur lesquelles nous n'avons pas trouvé de solution. Par exemple la voiture, nous habitons une zone de campagne où sans voiture tu ne fais plus rien... Nous espérons voir des solutions collectives se développer. Il y a aussi les téléphones et les ordinateurs, difficile pour une illustratrice de se passer de son ordi et de sa tablette graphique !

 

  • Quel est l'argument qui a le plus donné envie aux personnes de ton entourage de se lancer à leur tour?

Aucun. On n'a rien eu a dire ! Les gens sont curieux de nature et sont venus nous voir tout seuls. On essaie de convaincre personne en fait. On vit notre aventure et on la raconte sur notre blog. Nous ne souhaitons pas moraliser ni imposer notre façon de vivre, on risquerait au contraire de braquer les gens qui nous entourent.

 

  • Comment as-tu découvert les produits d'hygiène intime presque zéro déchet ?

Il y a 9 ans et demi, j'étais enceinte de ma fille, j'étais toute jeune et je voulais que mon bébé soit en bonne santé, un beau bébé bio ! Je me suis rendue dans une boutique à Lyon pour acheter une écharpe de portage et la vendeuse m'a parlé de la cup. Je ne sais plus comment nous en sommes arrivées à parler de ça mais je me souviens encore de ma réponse « eeeuuurrkkk, crade ! J'ai pas envie de récupérer mon sang c'est dégeu ! ». Il a fallu 3 ans avant que cette graine qu'avait mis cette vendeuse dans ma tête ne se mette à germer ! Ensuite j'ai eu envie d'essayer et j'ai tout de suite adoré ! Des fois, je me demande même comment j'ai pu faire avant.

 

  • Quel est votre prochain challenge familial pour continuer sur votre lancée ?

On rêve de construire notre petite maison en zéro déchet ! Que de la récupe, du chinage à droite à gauche et une maison presque autonome (ouais on aime bien le presque). C'est un doux rêve quand on voit les prix des terrains mais peut-être qu'un jour on y arrivera ! En attendant, nous avons pour projet de faire une bédé, un genre de roman graphique drôle (j'espère) qui raconterait un peu notre vie d'écolos !

 

  • Dans ze guide, une phrase a retenu notre attention : "Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas". Est-ce ta phrase fétiche ?

Nan, ma phrase fétiche c'est plutôt  «  c'est pas parce qu'on ne peut pas tout faire qu'il ne faut rien faire. Alors enlève tes doigts du cul et fais quelque chose ! » mais il est clair que l'on produit bien trop de choses complètement inutiles dont tout le monde pourrait largement se passer !

 

Un grand merci à Bénédicte pour le temps qu'elle nous a consacré ainsi que pour les illustrations qu'elle nous a envoyées. Vous pouvez retrouver les aventures de toute sa famille presque zéro déchet sur leur blog, ou encore sur leur page Facebook.

Et pour vous lancer vous aussi dans une aventure presque zéro déchet, retrouvez leurs livres: Famille presque zéro déchet Ze Guide et Les zenfants zéro déchet.

 

Articles en relation

Ajouter un commentaire Abonnez-vous aux commentaires

 (avec http://)

Le produit a été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a un élément dans votre panier.
Total produits (TVA incl.)
Total (TVA incl.)
Continuer le shopping Commander