tout ce que vous devez savoir sur les démangeaisons intimes

Anouk Perry
article publié le 19/06/2020 / dernière mise à jour le 13/08/2020

Quand des démangeaisons s’installent dans votre intimité, il n’y a pas de honte à avoir. En revanche, il est bon de savoir comment les traiter et comment les éviter ensuite. Explications. 

Cela peut arriver à tout le monde, qu’importe le genre, de ressentir des démangeaisons au niveau de son sexe, et les causes peuvent être nombreuses. 

d’où proviennent les démangeaisons intimes chez les femmes ? 

Si vous avez une vulve, les démangeaisons, aussi appelées prurits vulvaires, peuvent être causées par tout un tas de facteurs. 

La mycose et le déséquilibre de la flore sont par exemple des raisons courantes et peu graves de démangeaisons. Il y a aussi la sécheresse vaginale, qui peut être due, entre autre, à la ménopause.

Dans la liste des causes possibles, on retrouve toutes les maladies dermatologiques, car, comme l’explique bien la gynécologue Samantha Quirin :

« Toutes les maladies qui touchent la peau peuvent toucher la vulve et créer des démangeaisons. Malheureusement, ce sont des diagnostics parfois compliqués, parce que les symptômes ne sont pas forcément classiques : par exemple, le psoriasis peut prendre une forme différente sur la vulve que sur les coudes. »

En dehors du psoriasis, elle cite alors la possibilité de développer de l’eczéma ou encore un lichen scléreux vulvaire. Il est également possible de devenir allergique aux protections périodiques utilisées.  

Certaines infections comme l’herpès ou les morpions peuvent provoquer des démangeaisons au niveau de la vulve. 

Nous vous recommandons de toujours consulter pour vous assurer du diagnostic mais aussi pour ne pas risquer de contaminer votre partenaire, s’il s’avère que la maladie est contagieuse.  

les démangeaisons intimes chez les hommes 

Les hommes peuvent aussi être victimes d’irritations au niveau de leur sexe. Et pour eux aussi, les causes potentielles sont nombreuses ! 

Ainsi, ils peuvent développer une mycose au pénis : cela se vérifiera par l’apparition de petits boutons blancs autour du gland. 

La transpiration et la macération sont d’autres causes communes de démangeaisons. 

Enfin, comme en ce qui concerne la vulve, les maladies dermatologiques, allergies et IST/MST peuvent également provoquer des irritations, d’où l’importance de les prendre au sérieux et consulter pour éviter de transmettre une possible maladie à son·sa·ses partenaire·s. 

démangeaisons intimes : comment réagir et quand s’inquiéter ? 

Les démangeaisons peuvent être considérées comme anodines si elles sont momentanées et ne reviennent pas. Dans certains cas, elles se résolvent toutes seules. Dr Quirin conseille cependant de ne pas laisser trainer une irritation :

« Pour moi, le bon moment pour consulter, c’est celui où la démangeaison devient inconfortable pour le ou la patiente. Dans certains cas, ça peut arriver très vite. Par exemple, dans le cas d’une mycose, ça peut devenir insupportable en deux ou trois heures ! »

Par ailleurs, si vous avez des démangeaisons et que les traitements ne semblent pas fonctionner, sachez que les gynécologues ne sont pas tous formés sur les questions dermatologiques. Cela peut malheureusement donner lieu à de mauvais diagnostics. 

« Ce que je conseille aux patient·e·s qui ont des démangeaisons récidivantes, c’est de voir un dermatologue spécialiste des pathologies de la vulve. Malheureusement, c’est vrai qu’il n’y en a pas beaucoup, mais ça peut faire la différence sur un diagnostic. » 

comment soulager les démangeaisons intimes ? 

Pour soulager vos démangeaisons il est nécessaire de les traiter. C’est pour cette raison qu’il est important de connaître leur cause. 

Si vous avez un simple problème de transpiration excessive, ou que la démangeaison est liée à des frottements, des habits plus légers et plus amples peuvent aider.

Dans le cas d’une mycose, un médecin vous prescrira des anti-fongiques, pouvant être accompagnés de probiotiques dans le but de restaurer votre flore vaginale.

Si vous souffrez d’une allergie, le plus simple reste de supprimer la cause de votre allergie. Par exemple, si elle est liée aux protections périodiques que vous utilisées, vous pouvez tester une gamme bio ou changer de produit ou de marque.

Enfin, certaines maladies dermatologiques se soignent, d’autres sont vouées à revenir de manière chronique : il faudra consulter pour connaître le traitement le plus adapté sur le court ou long terme. De même, si vous souffrez d’une infection, seul un médecin pourra vous aider à la guérison. 

comment éviter les démangeaisons intimes ? 

Même s’il n’y a pas de recette miracle pour stopper clairement les démangeaisons, certains gestes permettent de les éviter. 

Voici quelques exemples :

  • Porter des vêtements amples et en coton permet d’éviter les frottements sur votre sexe.

  • Éviter l’épilation/le rasage de zones qui ont tendances à s’irriter.

  • Éviter les rapports si vous sentez un début de démangeaison : les frottements risquent d’empirer la situation. 

  • Éviter de s’acharner sur la zone pendant la douche, et proscrire les douches vaginales, néfastes pour l’équilibre de la flore vaginale.

  • Utiliser des protections périodiques de qualité, de préférence sans parfum, afin d’éviter les allergies. 

  • Faire une cure de probiotiques pour votre flore vaginale afin de rétablir un meilleur équilibre. 

  • Et même si ce n’est pas le conseil le plus simple à suivre : éviter de se gratter.

Dans tous les cas, si vous souffrez de démangeaisons malgré toutes ces précautions, il n’y a pas de honte à avoir : cela arrive à tout le monde et n’est pas forcément lié à un souci d’hygiène. 

#FAQ sur les démangeaisons intimes 

#de quoi les démangeaisons intimes et les pertes blanches sont-elles des symptômes ?

À priori, si vous avez des démangeaisons intimes cumulées à d’importantes pertes, cela peut être une mycose. N’hésitez pas à consulter en cas de doute, notamment si la mycose est récidivante malgré les traitements : il pourrait s’agir d’une autre infection. 

#j’ai des démangeaisons intimes et des saignements, dois-je consulter ?

Si vos démangeaisons intimes vous dérangent et que les saignements ne sont pas liés aux règles, oui, nous vous conseillons de consulter un médecin ou un gynécologue afin de poser un diagnostic. Dans tous les cas, dès que vous avez un doute, nous vous recommandons vivement de questionner un·e professionnel·le de santé.

#les démangeaisons intimes sont-elles normales pendant une grossesse ?

Il est très commun de développer des mycoses, parfois à répétition, pendant la grossesse. N’hésitez pas à consulter afin d’avoir un diagnostic formel et surtout un traitement adapté.  

#les démangeaisons intimes chez la femme après un rapport sont-elles graves ?

Il n’est pas forcément grave d’avoir des démangeaisons après un rapport, mais il est important de déterminer d’où elles proviennent. L’irritation est-elle due aux frottements ? Dans ce cas, vous pouvez utiliser du lubrifiant lors des prochaines relations sexuelles. Survient-elle à un moment précis ? Si vous avez un doute, le mieux reste de consulter un médecin qui saura vous aiguiller. 

#une petite fille peut-elle avoir des démangeaisons intimes ?

Oui, une petite fille peut souffrir des mêmes démangeaisons intimes qu’une femme à l’âge adulte. Une enfant peut donc également avoir une mycose, une allergie, une infection ou un problème dermatologique au niveau de la vulve.

Anouk Perry
Rédactrice
À la fois journaliste web et réalisatrice de podcasts, Anouk Perry cumule les casquettes toujours dans un même but : démystifier l'intime ! Sa devise ? Il n'y a pas de question stupide. Sujets de prédilection : intimité et sexualité.