les règles et pertes de sang pendant la grossesse

Anouk Perry
dernière mise à jour le 18/02/2020

Au cours de la vie d’une femme, des saignements vaginaux peuvent arriver, qu’ils soient dûs aux règles ou à d’autres conditions, sans forcément inquiéter. Mais pendant la grossesse, c’est une autre histoire…

Il est commun d’avoir des pertes de sang pendant la grossesse. Un article du figaro explique même qu’une femme enceinte sur 4 connaîtrait des saignements sans gravité au cours du premier trimestre de sa grossesse.

Il n’est pas pour autant question de rester les bras croisés quand cela arrive.

Faut-il toujours consulter quand on a des pertes de sang pendant la grossesse ?

La gynécologue Anne Bernard-Renard est claire à ce sujet :

« Les pertes de sang pendant la grossesse doivent toutes amener à une consultation, même quand elles sont fréquentes, même si la dernière fois que vous avez consulté, elles étaient bénignes. »

Car les causes de ces saignements pendant la grossesse peuvent être nombreuses et surtout évoluent au fil des mois de grossesse.

Saignements en début de grossesse : règles anniversaires, fausse couche…

Dr Bernard-Renard se veut plutôt rassurante au sujet des saignements lors du premier trimestre de la grossesse :

« Le plus souvent, ce n’est pas grave ! »

Après un mois de grossesse, certaines femmes ont dessaignements généralement peu abondants surnommés « règles anniversaires ». Dans ce cas relativement rare, le sang écoulé provient d’une partie de la muqueuse située en dehors de la zone où l’embryon s’est implanté.

Par ailleurs, pendant la grossesse, le col de l’utérus est très vascularisé ; c’est-à-dire très irrigué par des vaisseaux sanguin. Un rapport sexuel peut de ce fait provoquer une inflammation, causant des saignements. Il est alors nécessaire de vérifier s’il n’est pas infecté via un examen du col et un prélèvement bactériologique.

Mais les pertes de sang lors du premier ou deuxième mois de grossesse peuvent également être annonciateurs d’une grossesse extra-utérine. Le diagnostic est alors fait après des tests sanguins complétés avec une échographie. Il est alors urgent de mettre un terme à cette grossesse, via des médicaments ou une intervention chirurgicale.

Enfin, ces pertes de sang peuvent être dûs à une fausse couche.

Saignement lors du deuxième ou troisième trimestre de grossesse

Les saignements durant la grossesse sont moins fréquents à partir du deuxième trimestre, en revanche, ils peuvent être plus inquiétants.

La gynécologue Anne Bernard-Renard explique qu’un placenta trop bas peut provoquer des pertes de sang chez la femme enceinte. Le risque est alors qu’il ne revienne pas en sa position normale avant l’accouchement, justifiant une hospitalisation prolongée et ayant pour issue un accouchement par césarienne. Heureusement, dans la plupart des cas, le placenta reprend sa place d’origine avant la naissance.

Plus grave, les saignements durant la grossesse peuvent provenir d’un hématome rétro-placentaire. Concrètement, il s’agit d’un amas de sang situé derrière le placenta. Il s’agit alors d’une urgence médicale mettant en danger la vie de la mère et du bébé.

Enfin, une femme enceinte peut avoir des saignements dûs à une ouverture précoce du col de l’utérus. Normalement, il est censé rester fermé jusqu’à l’accouchement, mais dans ce cas, il s’ouvre prématurément. Cette « béance » (son nom médical) provoque un risque de fausse couche puis d’accouchement prématuré.

L’importance de consulter en cas de saignements pendant la grossesse

Dans tous les cas, si vous avez des saignements pendant la grossesse, le premier réflexe à avoir est de consulter un médecin afin de faire les examens nécessaires à l’obtention d’un diagnostic.

Les pertes de sang n’ont heureusement pas toutes une cause grave, mais beaucoup nécessitent un suivi.

grossesse saignements
Anouk Perry
Rédactrice
À la fois journaliste web et réalisatrice de podcasts, Anouk Perry cumule les casquettes toujours dans un même but : démystifier l'intime ! Sa devise ? Il n'y a pas de question stupide. Sujets de prédilection : intimité et sexualité.