make friday green again : pour une consommation raisonnée et contre la précarité menstruelle, nous avons fait don de 1 000 serviettes lavables

Pauline Allione
article publié le 29/01/2021

Alors que le Black Friday continue chaque année d’encourager une consommation de masse, nous avons lancé une opération au profit de l’association Règles Élémentaires. Pour redonner du sens à nos achats et aider celleux qui, une fois par mois, se trouvent en difficulté à cause de leurs règles.

chaque vendredi “noir”, une surconsommation déraisonnée

Le Black Friday, littéralement “vendredi noir” en français, perdure depuis les années 50 aux États-Unis : le vendredi suivant Thanksgiving, on écoule les stocks restants à coups de grosses promos. La fête commerciale s’est depuis exportée en France, où il est désormais impossible de passer à côté des prix au rabais et offres commerciales qui spamment nos mails et nos boîtes aux lettres dès le mois de novembre. Chez Dans Ma Culotte, au lieu de participer à cette consommation de masse qui presse les foules dans les magasins et centres commerciaux, nous avons décidé d’œuvrer pour un événement conscient, éthique et respectueux de l’environnement : un Green Friday. Dans l’espoir que ce fameux vendredi redevienne un jour comme les autres.

redonner du sens à la consommation

Make Friday Green Again, c’est une alternative à ce gigantesque événement commercial, qui réunit des centaines de marques dont Dans Ma Culotte fait désormais partie. Comme les 900 marques participant à l’opération, nous nous sommes engagés à ne pas participer au Black Friday en 2020 (et les années suivantes), ainsi qu’à tout ce que l’événement implique : surconsommation et surproduction, émissions de CO2, réchauffement climatique… À l’opposé des pratiques déraisonnées qui caractérisent le Black Friday, l’ensemble des marques ayant adhéré à la campagne se sont engagées à promouvoir une consommation saine et responsable.

une opération au profit de l’association Règles Élémentaires

En plus de boycotter le Black Friday, nous avons décidé d’apporter notre soutien à l’association Règles Élémentaires. Cette association française, qui lutte contre la précarité menstruelle, organise toute l’année des collectes de protections menstruelles. Ces produits sont ensuite redistribués à des personnes menstruées en situation de précarité par des partenaires (organisations médico-sociales ou spécialistes du mal-logement).

Ces collectes permettent de lutter contre la précarité menstruelle, qui “concerne 1,7 million de femmes en France” selon une étude IFOP publiée en 2019. Autant de personnes menstruées qui n’ont pas les moyens de se procurer suffisamment de serviettes, tampons ou cup, et qui se trouvent en difficulté une semaine par mois. La précarité menstruelle peut notamment avoir pour conséquence une utilisation prolongée de certaines protections hygiéniques qui les exposent à des risques graves (allergies voire un syndrome du choc toxique), mais également des répercussions psychiques, telles que la perte de confiance en soi.

plus de 1 000 serviettes réutilisables redistribuées

Il y a un an, nous organisions déjà une collecte de protections périodiques à l’occasion de l’opération Red Friday, lancée par @jemenbatsleclito et Règles Élémentaires. C’est cette fois dans le cadre de la campagne Make Friday Green Again que nous avons fait don de certains de nos produits : entre le 23 et le 30 novembre dernier, pour chaque commande passée sur notre site, nous faisions don de deux serviettes menstruelles lavables à l’association.

Cette opération a permis de donner 1 006 serviettes lavables, dont une première moitié destinée à absorber un flux normal, et la seconde pour un flux abondant. Ces serviettes sont redistribuées lors d’ateliers de sensibilisation à l’hygiène menstruelle organisés par Règles Élémentaires. À l’issue de ces rencontres, l’association propose aux personnes menstruées bénéficiaires de repartir avec un kit menstruel qu’elles peuvent composer des produits de leur choix.

Pour aider d’autres personnes menstruées à sortir de la précarité menstruelle, il est possible de faire un don –une fois ou tous les mois – à Règles Élémentaires. Cet argent les aide à faire de la sensibilisation, à organiser des collectes et à mettre en place des boîtes à don à travers la France. Bon à savoir : les particuliers peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt de 66% du montant de leur don dans la limite de 20% de leur revenu imposable.

Pauline Allione
Pauline Allione
Rédactrice
Journaliste freelance, Pauline aime écrire sur ce qui touche à la société, le féminisme, l’intimité et l’art.