la masturbation pendant les règles en trois questions

Anouk Perry
article publié le 29/10/2020

Se masturber pendant ses règles est une évidence pour certain·e·s et une aberration pour d’autres… S’il n’y a pas d’injonction à retenir, certains conseils en la matière restent bons à prendre ! Voici les réponses à trois questions sur la masturbation pendant les menstruations.

peut-on se masturber pendant ses règles ?

Oui, on peut se masturber pendant les règles. Cette pratique ne comporte pas de risque, comme le confirme la gynécologue Samantha Quirin : 

« Il n’y a aucune contre-indication à se masturber pendant les règles… C’est vraiment lié à l’envie ! »

Car comme souvent, si la possibilité existe, il est avant tout important de s’écouter soi-même et de ne le faire que si on le souhaite, dans les conditions qui nous conviennent le mieux. 

Pour certain·e·s, comme Claire, la question ne se pose d’ailleurs pas vraiment :

« Je me masturbe très régulièrement, alors parfois ça tombe pendant mes règles sans que ce soit voulu ni que ça ne me dérange. Je ne mets pas les doigts à l’intérieur de toute façon, donc ça ne change vraiment rien ! »

quels sont les bienfaits de la masturbation pendant les règles ?

Au delà du plaisir immédiat très pratique (pas besoin d’un·e partenaire pour pouvoir en profiter !), la masturbation permet de contrer les douleurs de règles. Dr Quirin précise :

« A ma connaissance, aucune étude qui a été faite pour étudier le lien entre la masturbation et le soulagement de la douleur des règles, mais il est intuitif de se dire que si on fait réagir le circuit du plaisir, ça doit soulager les douleurs.

On voit actuellement émerger un courant de masturbation pendant l’accouchement, pour un accouchement sans douleur. Les douleurs de règles peuvent être similaires à celles de l’accouchement, comme ce sont des contractions, même si elles sont moins intenses. Alors si ça peut soulager les douleurs de l’accouchement, ça peut soulager les douleurs de règles ! »

La logique est implacable, mais elle a une limite : sous la douleur, le désir peut s’éteindre. Difficile alors d’envisager pour certain·e·s la masturbation comme solution, d’autant plus que la baisse de douleur n’est qu’éphémère.

comment se masturber quand on a ses règles ? — les techniques 

Quand on se masturbe pendant ses règles, il est possible de garder ses protections hygiéniques internes (coupe menstruelle ou tampon) si on se contente de ne stimuler que la partie externe de son sexe (vulve et gland du clitoris).

Beaucoup prennent du plaisir comme cela… D’autres, comme Dany, préfèrent tout de même enlever leurs protections :

« Même si je ne me masturbe pas en pratiquant la pénétration, je préfère retirer mon tampon. C’est peut être un peu cru dit comme ça mais le contact de mes doigts avec la ficelle tue mon désir et j’ai l’impression que ça m’assèche, c’est désagréable. »

Sans protection, ou dans le cadre de masturbation avec pénétration, la question du sang peut poser problème si on a peur de tacher ses affaires ou sextoys. Vous pouvez alors décider de placer une serviette sous vos fesses, et de mettre un préservatif sur votre vibromasseur.

Au niveau des doigts, il n’y a pas de risque particulier à partir du moment où vous êtes à l’aise avec votre sang. Claire, interrogée plus haut, explique ne voir pour seule différence entre masturbation avec ou sans règles que cette “mouille colorée” qui part en se lavant les mains.

Alors, à la question de comment se masturber pendant ses règles, il n’y a finalement pas de vraie réponse sinon de faire comme vous le sentez. Votre corps vous appartient, à vous de l’écouter.


Anouk Perry
Anouk Perry
Rédactrice
À la fois journaliste web et réalisatrice de podcasts, Anouk Perry cumule les casquettes toujours dans un même but : démystifier l'intime ! Sa devise ? Il n'y a pas de question stupide. Sujets de prédilection : intimité et sexualité.