Ovocyte : définition, clarification et autres !

27.03.2019    Catégories : Anatomie Femme

La cellule reproductrice des hommes s’appelle "spermatozoïde", celle des femmes "ovocyte"… Mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Comment est-elle produite, comment fonctionne-t-elle et comment marche le don d’ovocyte ? Autant de questions auxquelles cet article répond. 

L’ovocyte n'a beau être qu’une minuscule cellule, sans elle, la vie est impossible

En terme de reproduction, les hommes produisent des spermatozoïdes, et les femmes, une cellule nommée ovocyte. Sans ces deux composants, le début d'une grossesse est impossible.

Cela peut sembler simple, mais pourtant, les informations manquent souvent à propos de ces fameuses gamètes femelles… Passé les cours de SVT, il est parfois dur de s'y retrouver ! Alors à quoi sert l’ovocyte et comment fonctionne-t-il ?

Qu’est-ce qu’un ovocyte ? — Définition

Un ovocyte, c’est en fait ce que l'on pourrait appeler une cellule reproductive femme. Cela signifie qu’il s’agit d’une cellule nécessaire à la formation d’un embryon, et donc au début d’une grossesse. On peut aussi dire qu’il s'agit d’une gamète femelle, en comparaison au spermatozoïde étant une gamète mâle. En terme de taille, l’ovocyte est minuscule (0,0001 millimètres), mais pas tant que ça : il s’agit de la plus grande cellule du corps humain ! On confond parfois ovule et ovocyte… Il faut dire que la différence est subtile : l’ovocyte se transforme en ovule au moment de la fécondation par un spermatozoïde.

D’où vient l’ovocyte ?

Au stade embryonnaire, avant la naissance, les petites filles se créent une réserve ovarienne contenant des follicules ovariens. On appelle ce processus l’ovogenèse. Un follicule ovarien n’est cependant pas exactement la même chose qu’un ovocyte : il s’agit plutôt d’un agrégat de cellules permettant la « production » de l’ovocyte. Pendant la phase folliculaire du cycle menstruel (les 14 premiers jours), plusieurs follicules ovariens lancent donc leur maturation. Un seul d’entre eux devient mature et se fait expulser de l’ovaire pour la fécondation.. C’est ce qu’on appelle l’ovulation : les ovaires émettent de manière alternée un ovocyte par mois. Il passe ensuite par les trompes de Fallope pour atteindre la muqueuse utérine. Parfois, deux ovocytes sont lâchés d’un coup, ce qui est à l’origine de certaines grossesses gémellaires. Et là où les filles naissent avec plusieurs millions de follicules ovariens, on compte en moyenne seulement 300 à 400 ovulations au cours de la vie d’une femme. Par ailleurs, l’ovaire ne marche pas de manière autonome et son fonctionnement dépend de messages hormonaux. C’est ainsi que sans l’œstrogène et la progestérone, l’ovulation ne peut pas se faire.

Comment fonctionne le don d’ovocytes ?

Dans certains cas, les femmes ne peuvent pas tomber enceinte avec leurs propres ovocytes. Cela arrive quand leur corps n'arrive pas à en produire, ou lorsqu'ils perdent en qualité à l'approche de la ménopause. Dans le podcast « PMA Hors la loi », la journaliste Adila Bennedjaï-Zou explique ainsi qu’à son âge, ses follicules ne lui donnent que peu de chances de tomber enceinte, et décide alors de faire appel à un don lors d’une procréation médicalement assistée (PMA). Un ovocyte peut effectivement être préservé en dehors du corps de celle qui l’a produit. On propose ainsi à des personnes qui vont subir une maladie ou un traitement pouvant entraîner une stérilité de congeler un ou plusieurs ovocytes.. En dehors de ce cas, la seule autre manière légale de les congeler en France est de faire un don d’ovocytes, c’est à dire d’accepter d’en donner une partie à une anonyme souffrant de stérilité. Dans tous les cas, même si un ovocyte est conservé parfaitement, cela n’assure pas à une femme d’avoir un enfant un jour. En moyenne, on ne compte que 30% de réussite à la suite d’une première fécondation in vitro, c’est à dire à l’implantation d’un embryon formé en laboratoire grâce à la rencontre d’un spermatozoïde et d’un ovule.

L’ovocyte face aux malformations de l’utérus

Enfin, comme vu dans l’article sur l’utérus, de nombreuses malformations existent. Cela peut avoir des conséquences empêchant la grossesse, par exemple quand cela interfère la captation de l’ovocyte en ce qui concerne ce sujet. Alors s'il ne faut retenir qu'une chose de cet article, c'est que l’ovocyte n'a beau être qu’une minuscule cellule, sans elle, la vie est impossible.

Ajouter un commentaire Abonnez-vous aux commentaires

 (avec http://)

Le produit a été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a un élément dans votre panier.
Total produits
Continuer le shopping Commander