Période d'ovulation : quels en sont les signes et les facteurs influants ?

03.01.2018    Catégories : Les règles et la santé

Maintenant, le cycle menstruel et l'ovulation, vous connaissez. Si vous cherchez à tomber enceinte, la période d'ovulation sera votre indicateur principal. Mais qu'en est-il des symptômes glaires cervicales, courbe de température ou encore spotting, découvrez les indicateurs physiques de l'ovulation.

Reconnaître sa période d'ovulation

Connaître les réactions de son corps pendant la période d'ovulation

Dans notre précédent article, nous évoquions un calcul simple pour connaître sa période d'ovulation. Après l'approche théorique, si on vous apprenait à écouter votre corps et apprendre de celui-ci ?

*Bien entendu, il est important de rappeler que chaque femme est différente, et n'aura donc pas (tous) ces signes lors de son ovulation.

La glaire cervicale

C'est le plus connu de tous les symptômes et d'ailleurs l'un des plus fiables. Quelques jours avant l'ovulation, les pertes blanches changent d'aspect et deviennent plus intenses. C'est le glaire cervicale. Plus transparente et plus visqueuse, cette sécrétion est semblable à du blanc d'œuf. Les pertes blanches changent d'aspect pour faciliter l’ascension des spermatozoïdes jusqu'aux trompes (que le corps est bien fait !). Ainsi, en surveillant l'aspect de vos sécrétions vaginales, vous pourrez déterminer votre période d'ovulation.

La courbe de la température

La température est une astuce très connue pour connaître précisément sa période de fécondité et donc sa période d'ovulation, autrement dit, le meilleur moment pour concevoir. Il vous suffit de prendre, chaque matin depuis le 1er jour des règles, votre température avec le même thermomètre. Vous devez ensuite reporter toutes les données (au dixième de degré près) sur un graphique et relier tous les points ensemble pour dessiner une courbe. Il sera facile de repérer votre période d'ovulation, en effet, à ce moment du cycle, on observe une légère baisse de la température puis une augmentation soudaine. Cette hausse de la température indique que l'ovulation a eu lieu la veille.

*Nous vous conseillons de réaliser votre courbe de température sur plusieurs cycles, afin de déterminer exactement votre jour d'ovulation.

La position du col

Vous pouvez également vérifier la position du col de l'utérus en insérant l'index dans votre vagin jusqu'au col et explorant son aspect. S'il est bas et incliné, dur et fermé c'est que vous êtes au début du cycle. S'il est haut et droit, mou et ouvert c'est le jour J, vous êtes en train d'ovuler. Enfin, après la période d'ovulation, le col est à nouveau incliné et bas, fermé et dur.

Le col de l'uterus se déplace pendant l'ovulation

Le spotting

3% des femmes ayant leurs règles ont des spotting (perte de sang en dehors des règles) pendant l'ovulation. D'après l'application Clue, il est considéré comme une réponse physiologique à la chute soudaine de l'œstrogène après l'ovulation.

La sensibilité des seins et augmentation de la libido

Peu avant la période d'ovulation, certaines femmes peuvent ressentir une pression plus importante dans leur poitrine. Les seins deviennent plus lourds et tendus pendant cette période, tendant même à rendre les tétons douloureux. Pour les femmes qui font attention aux signes que leur envoie leur corps, ce symptôme sera facile à repérer.

En plus de tout ça, vous avez une libido du tonerre. En effet, les hormones libérées par le corps pendant la période de l’ovulation vous donnent très envie de faire l'amour. Vous le savez, la nature est sacrément bien faite : la hausse de la libido intervient quelques jours avant l'ovulation.

Détecter les autres facteurs impactant la période d'ovulation

Au delà de savoir reconnaître tous ces symptômes, pour mettre toutes les chances de votre côté, il est important de connaître les facteurs d'influence sur l'ovulation. Le poids joue un rôle très important dans la régulation de l’ovulation. Des dérèglements hormonaux sont souvent observés chez les personnes en surpoids. A l'inverse, ces troubles hormonaux apparaissent aussi chez les femmes très minces ou qui ont eu des troubles du comportement alimentaire (comme la boulimie ou l'anorexie). De même, si vous essayez d'avoir un enfant, mieux vaut vous éloigner de toutes les choses qui vous angoissent et vous rendent stressée. Elles aussi peuvent avoir un impact sur votre période d'ovulation. Eh oui, n’oubliez pas tout ce qui se passe là haut. C'est bien le cerveau qui commande les mécanismes de l’ovulation.

Connaître votre période d'ovulation et le fonctionnement de votre cycle menstruel est important si vous souhaitez mettre un bébé "en marche". Or, votre corps n'est pas une machine, et encore moins une horloge "réglée à la minute près". La clé du succès c'est d'apprendre à écouter et respecter son corps.

Articles en relation

Ajouter un commentaire Abonnez-vous aux commentaires

 (avec http://)

Le produit a été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a un élément dans votre panier.
Total produits (TVA incl.)
Total (TVA incl.)
Continuer le shopping Commander