Les pertes blanches : que sont-elles et à quoi servent-elles ? Explications.

30.11.2017    Catégories : Les règles et la santé

Les pertes blanches rythment votre quotidien. Mais savez-vous à quoi servent-elles ? Pourquoi ont-elles des aspects différents suivant les différentes phases du cycle menstruel ? Comment savoir si elles sont normales ou anormales ? Cet article évincera toutes vos questions et inquiétudes concernant les pertes blanches.

Perte blanche en avoir c'est normal

D’où viennent les pertes blanches et à quoi servent-elles ? Définition.

Les pertes blanches, de leur nom scientifique leucorrhées, sont des sécrétions de couleur blanche voire jaunâtre produites par le vagin et l’utérus. Plus ou moins abondantes ou épaisses, on retrouve les pertes blanches au fond de la culotte, à partir de la puberté et tout au long de la vie de la femme. D’origine physiologique, ce phénomène est tout à fait naturel et dont il ne faut pas s’inquiéter (sauf si les pertes sont anormales). Les pertes blanches sont inodores, d’aspect transparente ou légèrement laiteuses, blanches ou jaunes claires, et sont tout à fait normales. 

Ces sécrétions sont totalement naturelles, et même indispensables ! Ce sont d'ailleurs un bon indicateur de la santé génitale et reproductive d’une femme. En effet cela signifie que le processus qui vous permettra d'avoir des enfants est en place ou en train de se mettre en place.

Les pertes blanches permettent au vagin de s’auto-nettoyer, en évacuant les cellules mortes de la surface du vagin (muqueuse vaginale), mais aussi la sueur ou encore la "mouille" liée au désir sexuel. D’ailleurs, il est important de noter qu’il ne faut pas nettoyer l’intérieur du vagin, que ce soit avec de l’eau, du savon ou encore un gel intime. C’est une partie du corps fragile, et qui n’a pas besoin d’être nettoyée par nos soins puisqu’elle sait le faire toute seule ! 

Les leucorrhées permettent également une hydratation permanente ainsi qu’une lubrification vaginale.

Ces sécrétions sont composées de glaire cervicale, la substance sécrétée au niveau du col de l’utérus qui permet d’assurer la remontée des spermatozoïdes vers l’ovule lors de la fécondation. C’est pour cette raison qu’il y a une plus grande quantité de sécrétions juste avant la période d’ovulation.

Quand apparaissent ces sécrétions vaginales communément appelées pertes blanches et à quoi ressemblent-elles ?

Présentes tout au long du cycle menstruel, ces pertes blanches peuvent s’intensifier, changer de couleur ou s’épaissir à certaines périodes. 

Pendant la grossesse

Lorsqu’une femme est enceinte, ses pertes blanches augmentent en raison du taux élevé des hormones produites par le corps jaune puis par le placenta. Elles sont très abondantes et fluides (certaines femmes peuvent même avoir la sensation de "mouillé" en permanence). Ces sécrétions forment un enduit blanchâtre, parfois grumeleux et souvent glaireux.

Il est important de noter que le changement d’aspect de ces sécrétions ne sont en aucun cas un symptôme de grossesse fiable. 

Les pertes blanches pendant la grossesse

Durant la période d'ovulation

Pendant la période de fécondité (4 jours avant l’ovulation et 24 heures après celle-ci), les leucorrhées ont une apparence toute particulière : elles deviennent transparentes (non plus blanches), fluides et sont plutôt abondantes. On pourrait éventuellement comparer leur apparence à du blanc d'oeuf. 

Les pertes blanches changent d'aspect juste avant les règles

Quelques jours avant les règles, elles ont tendance à s’épaissir et à être plus abondantes. Elles peuvent même foncer légèrement ou devenir jaunes.

Lors d’une infection

Lors d’une infection (comme une mycose), les pertes blanches changent totalement d’aspect. Elles deviennent très jaunâtres voire même verdâtres, elles ont une odeur désagréable, elles deviennent grumeleuses ou mousseuses, et peuvent s’accompagner de démangeaisons et brûlures. Lors de l’apparition de ces symptômes, il faut consulter un gynécologue afin de définir la raison de ce changement d’aspect. 

Savoir quand les pertes blanches sont normales ou lorsqu'elles ne le sont pas.

Différencier les pertes blanches normales et anormales

Quelles astuces pour vivre avec les leucorrhées quotidiennement ?

En fonction de son activité et de la période de son cycle : séance de sport, ovulation, etc les pertes blanches humidifient les fonds de culottes. Et cela peut être génant. Pour celles qui aiment rester au sec, nous vous avons préparé une liste de nos protège-slips lavables juste en dessous. Spécialement conçues pour les leucorrhées, ces protections discretes peuvent être changées au cours de la journée et ça c'est super pratique! On espère que vous y trouverez le motif de vos rêves. Sinon demandez-nous :-)

Produits associés

Articles en relation

Voir tous les commentaires (2)

Mélanie - Dans Ma Culotte - 15.05.2018 17:19:30

Bonjour Marjorie, le dessus de nos protège-slips est en coton donc respirant :) L'important est de changer de protection dès qu'une sensation d'humidité est ressentie.

Marjorie - 24.01.2018 08:25:28

Coucou super article qui m'a bien rassurée !C'est vrai que je ne trouvais pas ça normal et je pensais être la seule ... Mais non :)Après il paraît que porter un protège slip chaque jour ce n'est pas bon et causerait une sécheresse vaginaleMerci pour cet articleGros bisous à toutes

Ajouter un commentaire Abonnez-vous aux commentaires

 (avec http://)

Le produit a été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a un élément dans votre panier.
Total produits
Continuer le shopping Commander