Poils pubiens : doit-on leurs dire bye-bye ?

03.04.2019    Catégories : Anatomie Femme

Les poils pubiens, hommes comme femmes, on en a tous (ou presque) passé l’adolescence… Pourtant, beaucoup décident par soucis esthétique ou hygiénique de s’en débarrasser. Mais ces arguments anti-poils tiennent-ils vraiment la route ?

Les poils pubiens sont naturels, il y a toujours la solution de vous aimer avec !

À la puberté, les corps se transforment. C’est souvent à ce moment là que beaucoup se retrouvent avec une pilosité bien plus marquée, notamment au niveau des aisselles, des jambes, et aussi du pubis. Tout le monde ou presque a des poils pubiens, en plus ou moins grande quantité, mais la mode fait que beaucoup de femmes décident de se les épiler… Une question reste : est-ce une si bonne idée de vouloir la mort des poils pubiens ?

Pourquoi les poils pubiens sont-ils si détestés ?

En 2016, une étude américaine avançait que 83,5% des femmes s’épilent (au moins en partie) leurs poils pubiens. Pourquoi tant de haine ? Et bien, on pourrait l'expliquer par la représentation de l'anatomie féminine dans les magazines et films pornographiques : le pubis est (presque) toujours chauve, exempt de tout poil. À force de ne voir qu'un seul modèle d'épilation, c'est devenu la norme.

Pourtant, les normes de beauté évoluent avec le temps : il y a quelques décennies, les poils pubiens étaient perçus comme absolument normaux. Si la mode est un cycle, celle de la pilosité peut revenir ! Ce qui n'aide pas, c'est qu'en parallèle, les poils pubiens sont diabolisés : on ne les accuse pas seulement d'être laids, mais aussi pas hygiéniques voir carrément mal-odorants. Pourtant, ils sont plus utiles qu’ils n’y paraîssent !

Pourquoi les poils pubiens sont importants ?

À force de faire de l’épilation une norme, on oublie parfois que les poils pubiens sont naturels. Évidemment, chaque personne a le droit de décider de les épiler ou non, mais en 2017, 1 femme sur 2 disait adapter son épilation en fonction des goûts de son partenaire. La pilosité doit rester un choix personnel : notre corps nous appartient et il est important de s’y sentir à l’aise.

Et si vous vous questionnez, voici quelques arguments qui soulignent l’importance des poils pubiens. Tout d’abord, ils créent un rempart naturel aux risques d’infections, mais aussi de frottements pouvant entraîner des lésions cutanées.

Si vous êtes habituée de l’épilation ou du rasage des poils pubiens, vous devez probablement l’être également des poils incarnés et irritations dues à la repousses. La peau est fine au niveau des organes génitaux, et enlever la pilosité est souvent douloureux sur le coup et dans les jours qui suivent.

Enfin, si vous avez une hygiène normale, il n’y a pas de raison que votre sexe sente plus fort à cause de vos poils pubiens. Si c'est le cas, il faut consulter un médecin parce qu'il s'agit peut-être d'une infection.

Par ailleurs, les poils pubiens n'amoindrissent pas les sensations pendant le sexe. Et si un ou une partenaire refuse de faire un cunnilingus à cause de votre pilosité, n'hésitez pas à lui faire remarquer que les endroits qu'il est censé lécher (l'intérieur de la vulve, le clitoris et l'entrée du vagin) sont dépourvus de poils !

Aimer ses poils pubiens pour apprendre à s’aimer ?

Certaines femmes partent du postulat que les hommes les préfèrent sans poils pubiens. C'est peut-être le cas pour certains, mais beaucoup sont plus ouverts sur la question qu'on le croit : il suffit parfois de leur en parler pour s'en rendre compte !

Eux-mêmes sont confrontés aux mêmes standards de beauté. Beaucoup d'hommes choisissent aujourd'hui de s'épiler ou au moins de tondre leurs poils pubiens pour les mêmes raisons que les femmes. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire pour tous et toutes de faire de la sensibilisation pour montrer que plusieurs modèles pilaires peuvent être attirants.

Face à cette tendance à l’épilation des poils pubiens, de nombreuses voix se sont élevées récemment sur Internet et dans les médias. Sur Instagram, le hashtag #Hairywomen mettant en valeur la pilosité féminine a été utilisé plus de 17000 fois. En 2017, Adidas a fait appel pour une publicité à une mannequin qui ne s'épile pas. Être poilue ET belle est donc tout à fait possible ! Il n’y a pas une seule féminité, il y en a autant qu’il y a de femmes. Alors si vous épiler les poils pubiens vous embête, il y a toujours la solution de vous aimer avec.

Ajouter un commentaire Abonnez-vous aux commentaires

 (avec http://)

Le produit a été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a un élément dans votre panier.
Total produits
Continuer le shopping Commander