la rééducation du périnée, c’est quoi (et autres questions pas si bêtes sur le sujet)

Anouk Perry
article publié le 15/02/2021

Le périnée est un ensemble de muscles qui peut se relâcher à différents moments de la vie, comme après une grossesse. Sa rééducation est heureusement possible, à condition d’avoir un bon suivi. Explications.

la rééducation du périnée, c’est quoi ?

Le périnée est un ensemble de muscles situé entre le pubis et la base de la colonne vertébrale. Cette bande musculaire a la forme d’un hamac.

Il participe au phénomène de continence… Et d’incontinence (ainsi que de fuites urinaires) quand il est relâché, ce qui arrive par exemple souvent après une grossesse.

Le but de la rééducation du périnée est donc de re-tonifier ces muscles quand ils se retrouvent affaiblis. Par ailleurs, elle permet aussi de mieux prendre conscience de son corps, et de se le réapproprier notamment après un accouchement qui peut être traumatique. 

quand faire sa rééducation du périnée ?

On parle le plus souvent de rééducation périnéale après un accouchement, la grossesse puis la naissance mettant à rude épreuve cette partie du corps. 

Durant la visite médicale postnatale, entre 6 à 8 semaines après la naissance de l’enfant, le ou la médecin évalue le périnée. En fonction de son état, il ou elle prescrit des séances (10 sont remboursées à 100% par la sécurité sociale) ou de simples exercices à faire à domicile.

Ceci dit, l’accouchement n’est pas la seule raison qui peut pousser à une rééducation du périnée. À la ménopause, par exemple, les hormones ont une influence sur la tonicité de cet ensemble de muscles, et il peut arriver d’en avoir alors besoin.

De même, le fait de porter régulièrement des charges lourdes ainsi que la pratique intensive de certains sports comme l’équitation, le cyclisme ou l’athlétisme peuvent engendrer à long terme des fuites urinaires et/ou de l’incontinence qui pourront heureusement se corriger grâce à cette rééducation.

la rééducation du périnée est-elle obligatoire après un accouchement ?

La rééducation du périnée n’est jamais obligatoire en post-partum, mais elle reste conseillée au moins pour prendre conscience des subtilités de son corps, comme l’explique le kinésithérapeute Erwann Le Rumeur : 

« Il est intéressant d’au moins aller vérifier que tout se passe bien, et que le ou la patient·e réussisse à différencier les différentes parties de son périnée, quitte à ensuite l’encourager à faire des exercices seul·e chez lui/elle. »

Notons cependant que la France est l’un des rares pays européen à proposer cette rééducation automatiquement après un accouchement, ce qui peut amuser les étrangers vivant ici, comme cette américaine qui s’étonne de cette pratique en 2012 dans un article nommé “comment les français ont voulu rééduquer mon vagin”.

Le collège National des Sage-Femmes de France précise à ce sujet dans une publication de 2014 : 

« Une patiente ne présentant aucune symptomatologie périnéale, un examen clinique normal, sans aucune gêne, n’y trouvera aucun bénéfice. »

Pas la peine donc de se forcer si un médecin vous a confirmé que votre périnée se porte bien et que vous n’avez pas envie de suivre une rééducation.

quelle est la durée d’une rééducation du périnée ?

La durée de la rééducation du périnée peut être très variable en fonction de l’état du périnée. S’il n’est pas trop “abimé”, entre cinq et dix séances peuvent être suffisantes. À raison de deux séances par semaine, cela peut se faire en un ou deux mois. 

Dans de rares cas, la durée de la rééducation du périnée sera bien plus longue. 

Dans tous les cas, votre médecin pourra vous donner plus d’informations à ce sujet.

comment faire sa rééducation du périnée ?

Si vous souhaitez rééduquer votre périnée, la première étape est de consulter un·e médecin qui est formé·e à ce sujet.

Attention, même si c’est le cas de nombreu·x·ses sage-femmes et kinésithérapeutes, certain·e·s ne le sont pas.

Sur la différence entre sage-femme et kiné, iels possèdent un domaine d’expertise partagé en post-partum. Ceci dit, l’approche ne sera pas toujours la même.

Le kiné Erwann Le Rumeur explique ainsi que les sage-femmes ne sont habilitées à faire cette rééducation qu’en post-partum et proposent le plus souvent la méthode Connaissance et Maîtrise du périnée (CMP), plutôt basée sur de la visualisation. 

Les kinés proposent, eux, de se concentrer sur du renforcement musculaire et de la mécanique. Ils et elles peuvent accueillir des personnes pour une rééducation du périnée à toutes les périodes de la vie. 

faire sa rééducation du périnée à domicile, c’est possible ?

Même s’il faut dans tous les cas consulter un·e médecin avant de se lancer dans un parcours de rééducation du périnée, il est possible de se lancer ensuite en solo, à domicile, grâce à une sonde connectée. La sonde Emy de Fizimed propose ainsi un dispositif médical sans fil qui permet de pratiquer des exercices via une application.

La sonde détecte les contractions musculaires pendant les exercices et transfère le signal vers l’application, ce qui permet de prendre conscience et maîtriser son muscle du périnée. Question matériaux, la sonde Emy respecte les normes médicales européennes et est conçue en France avec un revêtement en silicone médical. Quant aux ondes qu’elle envoie, il s’agit en fait de bluetooth, bien inférieures à celles émises par un téléphone.

Schéma de la sonde de rééducation périnéale Emy de la marque Fizimed.
Schéma représentant la sonde périnéale | Fizimed ©

comment se passe une séance de rééducation du périnée ?

Selon la méthode et le ou la praticien·ne choisi·e, les séances de rééducation peuvent se passer de différentes manières.

Interrogé pour cet article, le kiné Erwann Le Rumeur explique toujours commencer par une discussion pour mieux connaître le ou la patient·e.

Si c’est un rendez-vous en post-partum, il demande par exemple comment s’est passé l’accouchement, si c’était par voie basse, s’il y a eu une épisiotomie, etc.

Il fait également une échographie à la première séance afin de montrer comment le corps est fait à l’intérieur puis donne des exercices et conseils à pratiquer d’ici la séance suivante. 

Comme chaque praticien·ne peut utiliser une approche différente, le mieux est de questionner votre soignant·e sur le déroulé des séances afin d’arriver plus serein·e. 

FAQ de la rééducation du périnée !

j’ai des fuites urinaires, la rééducation du périnée est-elle la solution ?

est-ce possible de faire une rééducation du périnée pendant les règles ?

j’ai subi une césarienne, dois-je faire une rééducation du périnée ?

existe-t-il des appareils pour la rééducation du périnée ?

rééducation du périnée : dois-je consulter un·e kiné ou un·e sage-femme ?

Anouk Perry
Anouk Perry
Rédactrice
À la fois journaliste web et réalisatrice de podcasts, Anouk Perry cumule les casquettes toujours dans un même but : démystifier l'intime ! Sa devise ? Il n'y a pas de question stupide. Sujets de prédilection : intimité et sexualité.