règles abondantes : de quoi parle-t-on ?

Margot Peignier
article publié le 15/04/2020 / dernière mise à jour le 14/08/2020

Les ménorragies sont des menstruations abondantes et/ou prolongées. Elles impactent la qualité de vie des femmes qui en souffrent. Même si les ménorragies sont souvent sans gravité il est important de consulter un·e professionnel·le de santé afin d’éliminer tout symptôme plus grave.

à partir de quel moment peut-on estimer que des règles sont abondantes ?

Les sources varient : d’après le NHS (National Health Service – le système de santé publique du Royaume-Uni), les règles sont considérées comme abondantes lorsque la quantité de sang perdue est supérieure à 80 mL par cycle. Cependant il est difficile de mesurer cette perte de sang c’est pourquoi une autre définition établit que les règles sont abondantes à partir du moment où celles-ci affectent la qualité de vie physique, sociale, émotionnelle d’une femme.

qu’est-ce que la ménorragie ?

Il s’agit de menstruations anormalement abondantes et/ou prolongées. Les ménorragies sont parfois accompagnées de douleurs abdominales et dans certains cas elles peuvent causer une anémie (appauvrissement du sang provoquant un état de faiblesse).

comment savoir si l’on est concerné·e par la ménorragie ?

La ménorragie peut se caractériser de trois manières :

  • Un flux très abondant mais une durée normale de règles, c’est une hyperménorrhée. Une durée “normale” est estimée à 3 à 7 jours. Entre 8 et 10 jours on parle alors de ménorragie.

  • Un flux d’abondance normale mais des règles trop longues, c’est une macroménorrhée.

  • Enfin des règles très abondantes et qui dépassent la durée standard, c’est une polyménorrhée.

Si vous utilisez plus de 6 à 7 protections menstruelles par jour, ou que vous devez changer de protection toutes les heures voire plus alors vous en souffrez donc probablement.

quelles sont les causes des règles abondantes ?

Les règles abondantes peuvent avoir plusieurs origines, certaines sont bénignes d’autres nécessitent un suivi. Dans tous les cas il est conseillé de consulter un·e professionnel·le de santé qui pourra vous guider et trouver des solutions. Avant d’aller consulter il peut être utile d’observer son cycle (durée), la fréquence du changement de protections menstruelles et l’aspect des pertes. Cela permettra de donner plus de précisions lors du rendez-vous.

Parmi les affections les plus courantes, on peut citer :

  • Les polypes, ou excroissances dans la paroi utérine qui provoquent des saignements entre les règles et parfois des saignements menstruels abondants.

  • Les affections de l’endomètre telles que l’endométriose. 5 à 10 % des femmes en âge d’avoir des enfants souffrent de cette pathologie.

  • Les fibromes utérins, des excroissances bénignes sur l’utérus peuvent provoquer une ménorragie. 

  • Les cancers sont des causes très rares, mais importantes, de saignements anormaux, en particulier chez les personnes de moins de 40 ans. Bien qu’ils puissent être à l’origine de saignements menstruels abondants ils sont plus susceptibles de provoquer des saignements entre les règles et plutôt irréguliers.

  • Les tumeurs bénignes peuvent parfois entraîner des saignements importants mais aussi des douleurs. Pas d’inquiétude cependant car il suffit de consulter un·e spécialiste gynécologique qui pourra pratiquer un examen (frottis et prélèvement vaginal + échographie pelvienne) afin de vérifier que tout va bien. Dans certains cas les tumeurs même bénignes peuvent être retirées.

  • Le déséquilibre hormonal. Le fonctionnement du cycle menstruel repose principalement sur deux hormones : les oestrogènes et la progestérone. Un déséquilibre hormonal peut rendre le cycle plus long ou causer des saignements plus abondants. Dans ce cas précis, l’adoption d’un traitement hormonal comme la pilule ou le stérilet hormonal peut régler le problème ou l’atténuer. Comment ? Si le taux d’hormones est contrôlé alors cela va réguler la croissance de l’endomètre et son épaisseur. Si celui-ci est plus fin il y aura moins de saignements pendant les règles.

D’autres affections peuvent causer ces saignements, c’est pour cela qu’il est important de consulter un médecin.

quelles sont les complications liées à la ménorragie ?

La complication la plus courante est l’anémie par déficit de fer. En effet, les saignements abondants épuisent les réserves en fer de l’organisme qui ne parvient plus à fabriquer assez de globules rouges. Cependant pas de crainte, il suffit de demander une prise de sang pour confirmer le diagnostic et des compléments de fer existent. Certains aliments sont également riches en fer et peuvent, via un régime alimentaire adapté, apporter un coup de pouce pour lutter contre l’anémie.

Les règles abondantes peuvent aussi causer de la fatigue, de fortes douleurs voire des évanouissements

Dans la plupart des cas, la ménorragie n’est pas une fatalité et les choses peuvent être améliorées !

symptômes règles cycle menstruel règles abondantes
Margot Peignier
Rédactrice
Employée en startup et rédactrice freelance depuis maintenant 4 ans, Margot est passionnée par les ressources humaines, la recherche du sens au travail et les femmes dans la tech. Sujets de prédilection : égalité et empowerment des femmes.