Règlophobie : perception des règles par les Français

Noëlle Papay
article publié le 14/11/2022

L'objet de l'étude

“J’ai mes trucs”, “j’ai mes ragnagnas”, “trucs de filles”, “je dois aller me repoudrer le nez”... Les règles on sait ce que c’est mais c’est un peu comme Voldemort, on prononce rarement leur nom. Pourquoi ? Honte, dégoût, gêne… Dans un monde où la libération de la parole est en marche, faisons-nous face à une “Règlophobie” ?

Dans Ma Culotte, la marque française qui accompagne chaque personne réglée pendant son cycle menstruel avec des protections saines et responsables et s’engage pour libérer la parole autour des règles s’intéresse à la perception qu’en ont les Français.

En 2021, Dans Ma Culotte s'associe à Opinion Way, institut de sondage reconnu, pour lancer l’étude Règlophobie, une enquête d’opinion s’intéressant à la perception des règles par les Françaises et les Français.

Où sont fabriqués nos produits ? 

Ayant à cœur de proposer un circuit court pour limiter notre empreinte environnementale, les matières innovantes à base de céréales, de pomme et de raisin de nos chaussures viennent du Nord de l’Italie. Ensuite, nos produits sont assemblés et fabriqués au Portugal dans la région de Porto ou en France à côté de Nantes. 

Depuis toujours, nous produisons au Portugal, mais depuis cette année nous avons opté pour une production française pour une partie de nos pulls afin de mettre à l’honneur le savoir-faire français. 

« 1 tiers des Français ne parle JAMAIS des règles ! »

Celles dont on ne doit pas prononcer le nom.

Si les règles sont largement considérées comme « naturelles » chez ¾ des Français, aussi bien les hommes que les femmes, les évoquer publiquement reste un tabou. En effet, 55% des Français estiment qu’il est inapproprié de parler des règles et 33% avouent ne jamais en parler dans leur quotidien, peu importe avec qui.

-vieux-menstruation

On remarque quand même que la libération de la parole est en route puisque cette position est moins soutenue chez les jeunes. Seulement 30% des 18-24 ans estiment qu’il est inapproprié de parler des règles en public contre 73% des plus de 65 ans.

Mais qui nous explique les règles ?

regles-ado

Le sujet des règles est majoritairement abordé pour la première fois autour de l’âge de 12 ans (c’est le cas pour 76% des femmes et 42% des hommes). Pour 46% des Français c’est la mère qui est la personne de référence sur le sujet et se charge d’en parler même si 11% des Français déclarent avoir appris seul de quoi il s’agissait.

mere-referente-menstruation

Au quotidien, 43% des Français en parlent ouvertement avec leur conjoint et 33% avec leurs amies femmes.

Les règles, une "histoire de filles" ?

Si ¾ des Français estiment que les règles ne sont pas uniquement un sujet de femmes, il est étonnant de noter que 31% des femmes estiment que c’est un sujet exclusivement féminin contre seulement 23% des hommes.

hommes-regles

Ces derniers se retrouvent d’ailleurs souvent impliqués dans les sujets relatifs au cycle menstruel. 45% des hommes dont 78% des 35-49 ans déclarent d’ailleurs avoir déjà acheté des protections périodiques, principalement pour leur fille ou leur conjointe.

La gratuité des protections périodiques souhaitée par la majorité des Français !

gratuite-protection-periodiques

65% des Français se déclarent favorables à la gratuité des protections périodiques, dont 69% des femmes et 62% d’hommes. Une tendance encore plus forte chez les 18-24 ans qui sont 91% à se montrer pour cette mesure !
Le visage d’une nouvelle génération qui brise les tabous et s’engage pour des règles de plus en plus décomplexées.

gratuite-protections-jeunes

Méthodologie de l'étude

Etude réalisée auprès d’un échantillon de 1051 individus représentatifs de la population Français âgés de 18 ans et + en août 2021.
L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas : sexe, âge, région, catégorie socio-professionnelle.

Les interviews ont été réalisées du 19 au 25/08/2021.

OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.

Les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d'incertitudes à 95% : 1,32 et 3,02 points au plus pour un échantillon de 1051 répondants.

Composition de l'échantillon

echantillon-etude-regles

Dans Ma Culotte s'associe à OpinionWay

À propos d'OpinionWay

Rendre le monde intelligible pour agir aujourd'hui et imaginer demain.

C’est la mission qui anime les collaborateurs d’OpinionWay et qui fonde la relation qu’ils tissent avec leurs clients.

Fondé en 2000 sur cette idée radicalement innovante pour l'époque, Opinion Way a été précurseur dans le renouvellement des pratiques de la profession des études marketing et d'opinion.

Le plaisir ressenti à apporter les réponses aux questions que les clients se posent, à réduire l'incertitude sur les décisions à prendre, à tracker les insights pertinents et à co-construire les solutions d'avenir, nourrit tous les projets sur lesquels ils interviennent.

Cet enthousiasme associé à un véritable goût pour l'innovation et la transmission expliquent que nos clients expriment une haute satisfaction après chaque collaboration - 8,9/10, et un fort taux de recommandation - 3,88/4.

Le plaisir, l'engagement et la stimulation intellectuelle sont les trois mantras de leurs interventions

Noëlle Papay
Article rédigé par : Noëlle Papay
Co-fondatrice de Dans Ma Culotte
Co-fondatrice de Dans Ma Culotte, Noëlle écrit les histoires de vie de l’entreprise qui se construit, s'agrandit, avance et fait parfois des pas de côté. Des personnalités, aux employés et stagiaires, et partenaires externes, ce sont toutes ces rencontres humaines exceptionnelles qui font de Dans Ma Culotte une marque atypique et chargée de sens. Son but : donner envie aux jeunes d'entreprendre et de créer une entreprise qui leur ressemble, en parfait accord avec leurs valeurs.