tout savoir sur les premières règles

Anouk Perry
article publié le 31/12/2020 / dernière mise à jour le 31/08/2021

Quand les premiers signes de puberté apparaissent, la perspective d’avoir ses règles peut rapidement se transformer en épée de Damoclès. Voici quelques conseils pour que tout se passe au mieux ! 

quels signes annoncent l’arrivée des premières règles ? 

En moyenne, en France, les jeunes ont leurs premières menstruations vers les 12 ans et demi. Cela arrive donc majoritairement au collège, mais certains enfants les ont plus tôt, à 8 ou 9 ans par exemple, et d’autres les ont beaucoup plus tard, jusqu’à 16 ans. 

Et même s’il est impossible de prédire avec certitude leur date d’arrivée, il y a quand même des astuces pour prévoir à peu près la période. 

Vous pouvez par exemple interroger votre mère ou une grande sœur sur l’âge de leurs premières règles, car il est probable qu’elles les aient eu à l’âge auquel vous les aurez (selon une étude publiée en 2018 sur le site d’Oxford Academic). 

Et puis surtout, comme le souligne la gynécologue Danielle Hassoun, les premières règles arrivent après toute une série de transformations du corps liées à la puberté qui dure 2 à 3 ans. 

Il y a par exemple l’apparition de poils, la croissance de la poitrine, la modification de la vulve ainsi que l’arrivée de ce qu’on appelle les pertes blanches, appelées leucorrhées en médecine. 

Les règles sont la dernière étape de ce processus. S’il n’a pas encore commencé ou n’en est qu’au début, il faudra probablement attendre encore. Et même en ayant une puberté qui semble bien entamée, il faut parfois attendre des mois supplémentaires, parfois des années avant qu’elles ne démarrent. 

à quoi ressemblent les premières règles ?

Avec le temps, beaucoup apprennent à discerner les symptômes spécifiques de l’arrivée des règles, des signes parfois plutôt subtils comme des douleurs localisées dans le bas du ventre, la poitrine tendue ou une mauvaise humeur…

Mais les premières règles, elles, arrivent souvent par surprise. Beaucoup s’en rendent compte devant le fait accompli, en remarquant une tache au fond de leur culotte ou sur le papier toilette. 

D’ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la tache n’est pas toujours rouge sang : elle peut être rosée ou virer au marron. C’est tout à fait normal ! 

Ces premières menstruations ne sont pas pour autant toujours à l’image de celles que vous aurez le restant de votre vie, que ce soit en termes de flux et/ou de douleurs liées. Cela peut évoluer au fil des années.  

Il est possible d’avoir dès cette première fois de grosses pertes de sang et mal au ventre, quand d’autres n’auront que de petites taches au fond de leur culotte pendant 3 jours et c’est tout. 

D’ailleurs, la durée des cycles évolue également. Il est probable que les premières années, vos règles ne soient pas régulières et arrivent donc de nouveau par “surprise”. Heureusement, avec les années, les cycles deviennent plus réguliers. 

comment se préparer aux premières règles ? 

Même s’il est impossible de répondre avec précision à la question de savoir quand on aura ses premières règles, rien n’empêche de s’y préparer ! Dr Hassoun rappelle d’ailleurs :

« C’est dur, très violent, d’avoir ses premières règles sans savoir de quoi il s’agit. »

Le mieux est donc de parler le plus librement possible des menstruations dès le début de la puberté. 

À ce sujet, le CycloShow est une association qui propose justement des ateliers d’une journée à destination des pré-ados pour tout apprendre sur le cycle menstruel. Célestine, 11 ans, témoignait il y a quelques mois avoir adoré cette journée et en être ressortie beaucoup plus sereine.

En parler permet d’exposer les différents types de protections existantes et d’en profiter pour se questionner sur la protection à adopter. En général, beaucoup se tournent vers les serviettes hygiéniques car elles sont simples à utiliser, mais il est aussi possible de se tourner vers les culottes menstruelles, voire de décider de porter un tampon ou même une cup menstruelle lors des toutes premières règles à condition d’être à l’aise avec son intimité.

Une autre manière simple d’être plus serein·e à l’idée d’avoir ses premières règles est de toujours avoir des protections menstruelles dans son sac.

Si les règles arrivent alors que vous n’êtes pas chez vous, vous pourrez vous protéger, et en attendant, cela peut toujours dépanner un·e ami·e dans le besoin !

Anouk Perry
Anouk Perry
Rédactrice
À la fois journaliste web et réalisatrice de podcasts, Anouk Perry cumule les casquettes toujours dans un même but : démystifier l'intime ! Sa devise ? Il n'y a pas de question stupide. Sujets de prédilection : intimité et sexualité.