Les humeurs pendant le SPM, Syndrome PréMenstruel avec Juliette Kitsch

30.01.2018    Catégories : Dans Ma Culotte rencontre ... , Les règles et la santé

Juliette tient un blog depuis 6 ans. Elle y parle de mode et de sa vie rennaise. Chez Dans Ma Culotte, nous adorons son univers cocooning et ses photos tout en douceur. Nous avons rencontré la blogueuse à Rennes pour parler de son rapport aux règles et plus particulièrement d’une des caractéristiques du SPM : le changement d’humeur !

Le SPM, raconté par Juliette Kitsch

Quelles protections intimes utilises-tu pour tes règles et pourquoi ?

Depuis toujours, j’utilisais des tampons et des serviettes de supermarché, mais lorsque j’ai appris les histoires autour du syndrome du choc toxique, j’ai eu envie de changer. Étant donné que j’ai un flux très léger, je n’avais pas vraiment besoin de tampons. Aujourd’hui, je porte des protège-slips et pour que ce soit efficace j’en mets deux (Note de la rédaction: une alternative à cette technique surprenante est d'utiliser une serviette ;)). Mes règles durent 3 jours et j’ai juste une journée avec un flux un peu plus important. J’ai pensé à utiliser une coupe menstruelle, mais j’ai un trop petit flux. Et ça reste un corps étranger à l’intérieur de moi, je n’en veux plus.

Souffres-tu du syndrome prémenstruel (SPM) ?

Je ne souffre pas, c’est-à-dire que je n’ai pas de douleurs. Parfois j’ai la poitrine qui gonfle ou j’ai chaud la nuit. Cependant la semaine qui précède mes règles, je suis insupportable. Je pleure, je suis à fleur de peau, ma sensibilité est exacerbée. C’est gênant dans mon travail, car j’ai beaucoup de contact avec des clients. Mon copain le sait, tout le monde le sait, je suis très sèche et pas patiente du tout. Je suis aussi très fatiguée, j’ai même fait une montée de fièvre une fois. Sans compter l’envie de manger gras… Par contre, la semaine de mes règles, tout va bien !

Comment gères-tu cette « mauvaise humeur » dûe au SPM ?

Je préserve mon entourage ! Si je n’ai pas envie de sortir, je ne me force pas. Je préviens mon copain quand il doit me laisser tranquille. J’essaye de ne pas trop faire subir ça. Je ne veux pas que mes règles me donnent le droit d’être désagréable. Surtout que la mauvaise humeur tu la gardes généralement pour tes proches. Mais il n’empêche qu’une semaine par mois, je pleure ! Au travail, ou si quelque chose me touche, je pleure à chaque fois. Heureusement, j’ai de la chance d’être bien entourée. À chaque fois, j’essaye de me préserver : je me couche plus tôt, je dors plus, je me relaxe en me mettant de la crème, en me faisant plaisir. Je vais par exemple lire un livre, bien manger et résister à l’envie du gras, avoir mon chat sur moi qui ronronne…

Quelle place ont les règles dans ta vie ?

Aucune, en fait ça ne change rien à ma vie. Étant donné que je ne souffre pas (sauf mes humeurs) et que j’ai un flux léger. Sauf quand je vais à la plage, comme tout le monde, car ça m’oblige à mettre un tampon.

Nous remercions Juliette d’avoir répondu à nos questions. N’hésitez pas à nous dire en commentaire si vous aussi, votre humeur change au fil de votre cycle à cause du SPM et comment vous le gérez !

Manon Lecor a réalisé cette interview pour Dans Ma Culotte. Elle est rédactrice web, blogueuse, et écrit aussi des nouvelles !

Ajouter un commentaire Abonnez-vous aux commentaires

 (avec http://)

Le produit a été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a un élément dans votre panier.
Total produits (TVA incl.)
Total (TVA incl.)
Continuer le shopping Commander