Vagin : quelle est son utilité ? Arrêtons le mystère !

20.03.2019    Catégories : Anatomie Femme

On entend parfois que le vagin ne sert qu'à la pénétration, qu'il devient plus large en fonction du nombre de partenaire ou alors que c'est la rupture de l'hymen qui fait mal lors de la première fois... Qu'en est-il vraiment quand on cherche à vérifier les faits ?

Divers termes et expressions, parfois inappropriés, sont employés pour désigner le vagin

Vulve, vagin, urètre… Nommer correctement les différentes parties de l’anatomie féminine relève du défis pour certaines personnes. Et pour cause, ces mots sont parfois aléatoirement utilisés alors qu’ils ne désignent pas les même parties ! Plusieurs articles ont déjà été écrit sur ces sujets, mais une question subsiste : si on y regarde de plus près, quelle est l’utilité du vagin ?

Le vagin ne sert-il qu’à la pénétration ?

Le vagin, c’est l’organe qui relie l’utérus (l’endroit où les bébés grandissent pendant la grossesse) à l'extérieur du corps. Ce n’est pas la vulve, qui, elle, désigne uniquement la partie extérieure des organes génitaux féminins. Par ailleurs, l'urètre (le trou pour uriner) n'est pas situé dans le vagin mais au dessus. Le plus souvent, on parle du vagin quand il est question de pénétration. Cependant, le vagin a bien d’autres utilités. Il rend possible la fécondation grâce à l’éjaculation du pénis dedans (les spermatozoïdes atteignent ainsi l’utérus). Il permet aussi d’évacuer le sang des règles. Il est important de rappeler que le vagin s’auto-nettoie grâce aux pertes blanches. Les douches vaginales risquent de détériorer la flore intime (ou flore vaginale) et ce qui peut causer des mycoses.

Faut-il pénétrer le vagin pour atteindre l'orgasme ?

Une confusion existe entre l'orgasme « clitoridien », venant d'une stimulation extérieure, et l'orgasme « vaginal », conséquence d'une pénétration. En fait, les deux résultent de la stimulation du clitoris : en plus de son gland visible, sa partie interne à des terminaisons nerveuses entourant le vagin. C'est ce qui permet de prendre du plaisir lors de la pénétration, même si une femme peut donc très bien atteindre l'orgasme sans... Et si pénétration du vagin il y a, le plaisir n'est pas pour autant automatique : les zones internes ne sont pas toutes érogènes de la même manière selon les personnes. Encore une fois, la clé se trouve dans la communication !

Vagin : quand le plaisir mène aux pets vaginaux !

Il n'y a pas une seule recette pour atteindre l'orgasme, même si le mouvement de « viens-ici » fait avec les doigts à l'intérieur du vagin peut aider à atteindre la jouissance. Il stimule la paroi vaginale située du côté du ventre, un endroit que l'on désigne souvent comme le point G. Sauf que la conséquence de ce type de stimulation est souvent un pet vaginal. En deux mots, c'est quand suite à une pénétration le vagin expulse de l'air avec un bruit de flatulence. Cela peut arriver à tout le monde. Ça s'explique par le fait que l'objet pénétrant laisse entrer de l'air avec lui et parce que excitée, le vagin se détend. Certaines positions sexuelles sont plus à risque que d'autres, comme la levrette. Elle est connue pour faire transiter beaucoup d'air du dehors dans le dedans. Dans tous les cas, c'est absolument normal et ça n'a rien d'inquiétant. Il s'agit simplement du bruit de l'air sortant du vagin.

La taille de mon vagin influe t'elle son fonctionnement ?

Difficile de connaître la taille moyenne exacte du vagin tant les études à ce sujet sont rares et peu documentées. Une chose est cependant certaine : si il ne mesure parfois que 6 cm au repos, le vagin est un muscle élastique qui peut s’agrandir (en longueur et en largeur) pendant la pénétration. Il l'est tellement qu’il peut faire passer un nourrisson pendant l’accouchement ! Contrairement à ce que des légendes urbaines sous-entendent, le nombre de partenaire n’a aucune influence sur la forme du vagin. Après un rapport, il reprend sa taille d’origine. En revanche, comme il s’agit d’un muscle, l’âge ou un accouchement peuvent provoquer un relâchement des parois. Dans tous les cas, la taille d'un vagin n'influence par son fonctionnement. Un bémol est à noter dans le cas du syndrome MRKH où des femmes naissent sans vagin, mais il s'agit d'un cas rare, une fille sur 4500 serait touchée environ.

Pourquoi est-il si important de savoir ce qu'est un vagin ?

On pourrait croire qu'il n'est que superflu de connaître ces informations sur le vagin. Que savoir que ce mot vient du latin vagina qui signifie « fourreau » est inutile. Pourtant, connaître l'anatomie féminine est important pour le bien de toutes et de tous. Saviez-vous par exemple que la douleur lors de la première fois n'est pas forcément dû à une déchirure de l'hymen, mais souvent à d’autres raisons comme l'inexpérience, la précipitation et la brutalité d’un partenaire ou encore l’absence de lubrification vaginale ? Il est important de nommer le vagin en utilisant les mots adéquats et non des expressions floues comme "abricot" ou encore "la caverne". Cela permet une meilleure appréhension de son corps, repérer avec plus d'aisance les soucis qui pourrait le concerner. Connaître son anatomie, c'est tout simplement se connaître soi.

Ajouter un commentaire Abonnez-vous aux commentaires

 (avec http://)

Le produit a été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a un élément dans votre panier.
Total produits
Continuer le shopping Commander