retour aux guides

comment bien utiliser un tampon ?

Un tampon est une protection intravaginale en coton qui va permettre l’absorption de votre flux menstruel à l’intérieur de votre vagin. Une fois inséré, le tampon se déploie et gonfle légèrement avec l’absorption du sang.

comment mettre un tampon ?

insérer le tampon

Pour insérer le tampon dans votre vagin, lavez-vous les mains au préalable et essuyez-les avec une serviette propre. Choisissez une position confortable vous permettant d’insérer votre tampon (accroupie, allongée…).

S’il s’agit d’un tampon avec applicateur :

Retirez l’emballage du tampon et tirez doucement sur la partie qui dépasse de l’applicateur afin de l’étendre. Cette partie est aussi grande que le tampon et va vous permettre d’insérer sereinement votre tampon. Positionnez la tête du tampon à l’entrée de votre vagin et exercez une légère pression sur l’applicateur afin de pousser le tampon à l’intérieur de votre vagin. Il se met en place tout seul. L’applicateur ne doit pas être inséré dans votre vagin avec le tampon, il sert uniquement à insérer le tampon. Une fois le tampon inséré, jetez-le à la poubelle.

S’il s’agit d’un tampon sans applicateur :

Retirez l’emballage du tampon et déployez la ficelle en coton. Ensuite, il vous suffit de le positionner au niveau de l’entrée de votre vagin et d’exercer une poussée avec votre index sur le tampon jusqu’à son positionnement*. Une fois votre tampon en place, retirez votre doigt en veillant à ce que la ficelle du tampon ressorte du vagin. Cela vous aidera pour retirer votre tampon.

retirer un tampon

Avant le retrait de votre tampon, lavez-vous les mains et essuyez-les soigneusement. Dans vos toilettes ou dans votre salle de bain, adoptez une position confortable et tirez délicatement sur la ficelle du tampon pour le faire sortir. Plus il aura absorbé de flux, plus il sera facile à retirer. Si vous ne trouvez pas le cordon en coton, inutile de paniquer. Attendez que votre tampon soit bien imbibé et exercez une pression avec vos abdominaux. Il descendra tout seul. Si toutefois vous n’arrivez pas à récupérer le tampon prévenez et consultez votre médecin ou gynécologue.

changer son tampon

La fréquence de changement du tampon dépend de l’abondance de votre flux. Dans le cas d’un flux abondant, il peut intervenir toutes les 2 à 4 heures. Quelque soit l’abondance de votre flux, il est conseillé de changer de tampon toutes les 4 à 6 heures. Le port prolongé d’un tampon augmente les risques de développer une infection rare mais grave : le syndrome du choc toxique.

les questions pour utiliser son tampon

comment faire pour jeter mon tampon ?

Nos tampons bio sont composés à 100 % de coton bio certifié GOTS. Cette certification concerne l’ensemble du tampon : le corps qui absorbe le flux et la ficelle qui permet le retrait. Du fait de leur composition, ils sont biodégradables mais pas dans l’immédiat. C’est pourquoi nous déconseillons l’abandon de tampons dans la nature ou leur disparition dans le tourbillon des toilettes. Nous vous conseillons de jeter votre tampon usagé dans la poubelle d’ordures ménagères.

pourquoi ai-je mal quand je retire mon tampon ?

Il peut y avoir plusieurs raisons au fait d’avoir mal quand on retire son tampon :

  • Le tampon utilisé n’est pas adapté à votre flux. Des douleurs peuvent apparaître au moment du retrait si le tampon utilisé est trop gros par rapport à votre flux. Si vous constatez que le tampon n’est pas suffisamment imbibé de sang lors du retrait, un tampon pour flux plus léger est préférable ou utiliser une protection externe si vous être en fin de cycle.

  • Le tampon gonfle. Le tampon dans son rôle de protection hygiénique va absorber le sang et pour cela il va nécessairement gonfler. Il est donc plus gros au moment du retrait qu’à l’insertion ce qui peut expliquer que vous ayez mal. Pour éviter ce phénomène, pensez à changer votre tampon plus régulièrement. Il gonflera moins et les douleurs dues au retrait seront oubliées.

  • Le tampon absorbe l’humidité de la muqueuse. Le tampon est conçu pour absorber donc il retient votre flux et malheureusement il peut aussi absorber l’humidité de votre muqueuse. Votre muqueuse peut ainsi se trouver asséchée, ce qui provoque une gêne au moment du retrait. Nous vous conseillons d’utiliser des tampons uniquement lorsque votre flux est abondant pendant votre cycle si vous rencontrez ce souci. Cela limitera les risques d'assèchement de votre muqueuse.

est-ce dangereux de mettre un tampon ?

Comme toutes protections, il est conseillé de suivre les recommandations d’utilisation. Dans le cas d’utilisation de tampons pendant les règles, nous vous recommandons de changer de tampon toutes les 4 à 6 heures maximum.

est-ce qu’on peut dormir avec un tampon ?

Il est déconseillé de porter un tampon la nuit. En raison des risques liés au développement du syndrome du choc toxique, un tampon doit être changé toutes les 4 à 6 heures.

est-ce qu’on peut se baigner avec un tampon ?

Contrairement aux protections externes, les tampons et autres protections internes sont idéales pour vous baigner. Le tampon, même en cas de baignade, retient votre flux. À vous les longueurs à la piscine ou le farniente dans l’eau sans pression pendant vos règles !


livraison offerte dès 65 € d'achats livraison offerte dès 65 € d'achats
paiement sécurisé paiement sécurisé
un service client efficace un service client efficace